Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Programme Fusion - évaluation 1996

La DG XII de la Commission européenne a publié récemment le rapport d'évaluation 1996 du programme de recherche Fusion thermonucléaire contrôlée qui relève du programme-cadre de l'Euratom. Réalisée par des consultants externes indépendants, cette évaluation analyse les activit...
La DG XII de la Commission européenne a publié récemment le rapport d'évaluation 1996 du programme de recherche Fusion thermonucléaire contrôlée qui relève du programme-cadre de l'Euratom. Réalisée par des consultants externes indépendants, cette évaluation analyse les activités entreprises dans le cadre du programme Fusion au cours des cinq dernières années.

La fusion consiste à produire de l'énergie à partir de l'eau, en utilisant en fait la même source d'énergie que le Soleil et les étoiles. Les matières premières nécessaires, le lithium et le deutérium, sont abondantes sur Terre et les coûts environnementaux de ce type d'énergie sont beaucoup plus bas que ceux des formes existantes. Le rapport déclare qu'en raison de ces facteurs l'Europe ne doit pas écarter la possibilité d'utiliser l'énergie de fusion.

Les coûts en jeu dans la transformation du processus en une source d'énergie exploitable sont si élevés qu'aucun Etat à lui seul ne pourrait les prendre en charge. L'Europe est à l'avant-garde des recherches sur la fusion et les scientifiques au Joint European Torus (JET), en Angleterre, ont produit en 1991, pour la toute première fois, une décharge d'énergie de courte durée par fusion dans le cadre d'expériences en laboratoire. Depuis, l'UE a rejoint les Etats-Unis, le Japon et la Russie pour élaborer les dispositions relatives au réacteur thermonucléaire international (ITER), le Next Step. ITER, qui est actuellement à sa phase d'études, vise à démontrer la faisabilité scientifique et technique de la fusion. Ce sera le premier réacteur de fusion à produire de l'énergie thermique à un niveau comparable à celui d'une centrale commerciale.

Des entretiens préliminaires sur la construction d'ITER sont en cours entre les partenaires. L'évaluation du programme Fusion demande que l'Europe accueille ITER afin de demeurer à l'avant-garde du développement de l'énergie de fusion. Selon le rapport, la construction d'ITER devrait être la première priorité du programme Fusion au titre du Cinquième programme-cadre. Le gouvernement italien a manifesté son intérêt pour ce qui est d'accueillir ITER et il semble actuellement que ce réacteur ait les plus grandes chances d'être situé dans ce pays s'il est construit en Europe.


Source: Commission européenne
DE EN

Informations connexes

Programmes