Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Télématique pour les transports - groupes de haut niveau

La Commission européenne a mis en place deux groupes de haut niveau pour l'assister dans l'élaboration des politiques relatives aux systèmes télématiques pour les transports. Composés de représentants des gouvernements nationaux et d'autres parties intéressées, ces groupes ont...
La Commission européenne a mis en place deux groupes de haut niveau pour l'assister dans l'élaboration des politiques relatives aux systèmes télématiques pour les transports. Composés de représentants des gouvernements nationaux et d'autres parties intéressées, ces groupes ont été constitués dans les domaines des transports routiers et des systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS).

Le groupe de haut niveau consacré à la télématique pour les transports routiers s'est réuni pour la première fois en décembre 1995. Il a pour but d'aider la Commission à élaborer une stratégie générale et un plan d'action pour le déploiement de la télématique pour les transports routiers. Il se compose de représentants des Etats membres. D'autres parties intéressées participent également aux discussions.

Le rôle du groupe de haut niveau consacré à la télématique pour les transports routiers consiste à:

- conseiller la Commission dans la définition des priorités européennes pour les applications télématiques destinées aux transports qui améliorent la sécurité et l'efficience de la circulation routière
- recommander des actions à court terme
- assister la Commission dans l'élaboration d'une stratégie générale à long terme et d'un plan d'action définissant le déploiement des applications télématiques pour les transports routiers
- identifier les entraves et les difficultés organisationnelles, juridiques et institutionnelles qui freinent le déploiement à l'échelle européenne de la télématique appliquée aux transports routiers.

Le plan d'action que le groupe est en train de préparer présente un inventaire de questions et d'actions potentielles pour la Communauté et les Etats membres.

Les domaines suivants, considérés comme une "priorité absolue", couvrent des actions à court terme:

- services RDS-TMC d'information sur la circulation
- collecte automatique des péages
- gestion des données/informations relatives aux transports
- interface homme-machine.

S'agissant des applications à long terme, citons:

- l'architecture des systèmes
- la fourniture d'informations et d'une assistance avant et pendant le trajet
- la gestion de la circulation interurbaine et urbaine (exploitation et contrôle)
- d'autres services télématiques pour les transports urbains
- les transports en commun
- les systèmes avancés de sécurité/contrôle des véhicules
- l'exploitation des véhicules utilitaires (chaînes logistiques).

Le groupe de haut niveau consacré aux systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS), qui se compose de représentants des Etats membres, d'utilisateurs, d'opérateurs de télécommunications et de représentants de l'Agence spatiale européenne et d'Eurocontrol, a tenu sa première réunion en mai 1995. Il a pour but d'assister la Commission dans l'élaboration d'un plan d'action ayant un double but:

- entamer ou soutenir des travaux sur le développement et la mise en oeuvre d'un complément européen des systèmes existants de navigation par satellite (GNSS1)
- entamer et soutenir, parallèlement aux activités concernant le GNSS1, des travaux sur le système préparatoire de satellite destiné à un usage civil (GNSS2).

Le plan d'action en cours de préparation contient un inventaire de questions et d'actions potentielles pour la Communauté et les Etats membres. Il traite des questions suivantes:

- les dispositions institutionnelles pour résoudre les problèmes de contrôle et de propriété, traiter des questions de responsabilité, faciliter la certification et gérer la prestation des services sur une saine base commerciale
- le rôle joué par la CE dans l'évolution des services de navigation par satellite en Europe
- la mise en place d'un cadre réglementaire pour la fourniture de services de navigation par satellite critiques sur le plan de la sécurité en Europe
- les aspects financiers, en particulier le rapport coûts-avantages et le recouvrement des coûts
- les relations avec d'autres pays et régions pour la fourniture d'un système mondial de navigation de bout en bout sur la base de contributions régionales
- la définition des conditions pour le développement du marché intérieur de biens et de services dans le secteur de la navigation et les mesures nécessaires à l'établissement de la compétitivité de l'industrie européenne.


Source: Commission européenne, DG XIII
DE EN

Informations connexes