Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La Commission appuie la restructuration en France

La Commission européenne va soutenir la restructuration industrielle dans la région française Aquitaine avec 132,5 millions d'ECU. Elle vient d'approuver le programme de restructuration qui vise à redresser la situation de l'emploi dans la région, avec la création de plus de 4...
La Commission européenne va soutenir la restructuration industrielle dans la région française Aquitaine avec 132,5 millions d'ECU. Elle vient d'approuver le programme de restructuration qui vise à redresser la situation de l'emploi dans la région, avec la création de plus de 4 500 nouveaux emplois. A cette fin, le programme prévoit surtout des mesures en faveur des entreprises, mais également des actions de formation, des initiatives en faveur de l'égalité des chances et des actions pour la protection de l'environnement.

Il s'agit du premier programme français en faveur d'une région classée en objectif 2 pour la période allant de 1997 jusqu'à fin 1999. Le coût total du programme s'élève à près de 500 millions d'ECU, y compris les financements provenant du gouvernement français et du secteur privé. Les zones qui bénéficieront du programme sont les suivantes: Bayonne-Sud des Landes, Bordeaux et Pau, Lacq et Orthez.

Le maintien et la création d'emplois constituant la priorité absolue, les mesures en faveur des entreprises sont au centre du programme. Celui-ci est axé autour de trois priorités:

- 1. Développer l'emploi: Ce but doit être atteint par une amélioration de la compétitivité des entreprises, le soutien de l'innovation et de la diffusion des technologies nouvelles et par des aides à l'investissement. Le tourisme est en outre encouragé, ainsi que l'artisanat et le commerce, notamment dans le cadre du renouveau urbain. Un effort particulier est prévu en faveur des PME pour leur permettre d'acquérir de nouvelles technologies, l'objectif étant la modernisation des produits, des procédés et de l'organisation.

- 2. Favoriser l'innovation: Cette partie du programme vise à promouvoir la recherche et le transfert de technologie et à soutenir les structures d'appui aux entreprises. En particulier, l'aide à l'implantation de l'Institut de Chimie et de Biologie (IECB) à Pessac permettra de mettre en place un lien entre la recherche dans le domaine de la chimie moléculaire et l'industrie des médicaments.

- 3. Renforcer l'attraction des zones cibles: Ce chapitre vise surtout les infrastructures, notamment par le développement des ports et des grandes plates-formes logistiques. A titre d'exemple, le financement du projet de transport combiné de Bordeaux Hourcade permettra de positionner la région Aquitaine comme pôle européen de distribution et de manutention des marchandises.


Source: Commission européenne, Service du Porte-Parole
DE EN

Informations connexes

Pays

  • France