Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Groupe d'étude sur l'éducation et la formation

La DG XXII de la Commission européenne vient de publier le rapport intitulé "Accomplishing Europe through education and training", du Groupe d'étude sur l'éducation et la formation créé par la Commission en 1995 dans le but d'étudier en plus de profondeur les actions proposées...
La DG XXII de la Commission européenne vient de publier le rapport intitulé "Accomplishing Europe through education and training", du Groupe d'étude sur l'éducation et la formation créé par la Commission en 1995 dans le but d'étudier en plus de profondeur les actions proposées dans le Livre blanc sur l'éducation et la formation de la Commission.

Ce groupe réunissait 25 experts, venant de divers secteurs intéressés, y compris des entreprises, des syndicats, des écoles, des organismes de formation professionnelle et de formation des adultes et des universités. Ayant reçu une mission étendue, il a examiné des sujets de sa propre initiative, ainsi qu'à la demande de la Commission.

Il a notamment contribué largement au Livre blanc sur l'éducation et la formation ainsi qu'au programme de l'Année européenne de l'apprentissage tout au long de la vie. Ce rapport, publié récemment, concerne surtout les sujets débattus à l'initiative du groupe. Celui-ci s'est intéressé aux innovations de la société de l'information et à leur application à l'éducation et à la formation, ainsi qu'à la mise en oeuvre des programmes communautaires d'aide. Le rapport demande que la Communauté contribue aux domaines suivants:

- les liens entre l'enseignement général et professionnel et la formation
- la définition et la comparabilité de compétences acquises
- la définition et l'acquisition de nouveaux profils professionnels.

Le groupe invite l'UE à proclamer un objectif général, qui servira de base aux systèmes d'éducation et de formation et inscrire celui-ci dans le Traité ou dans un autre texte de base juridique. Cette déclaration devrait être appuyée par le financement nécessaire, et le groupe déclare que pour permettre à l'Europe de posséder un niveau d'éducation parmi les plus hauts du monde, il serait nécessaire de consacrer un pour cent du PIB en plus par rapport au budget actuel de l'éducation.


Source: Commission européenne, DG XXII
DE EN

Informations connexes