Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Une contribution de la recherche européenne dans le traitement de la leucémie

L'Institut des Transuraniens (ITU) du Centre commun de recherche de la Commission européenne a mis au point un nouveau radioisotope pour le traitement de la leucémie, le bismuth-213, performance qui met en valeur l'expertise acquise dans les installations de recherche européen...
L'Institut des Transuraniens (ITU) du Centre commun de recherche de la Commission européenne a mis au point un nouveau radioisotope pour le traitement de la leucémie, le bismuth-213, performance qui met en valeur l'expertise acquise dans les installations de recherche européennes.

Le nouveau radioisotope vient d'accéder au stade d'essais cliniques préliminaires au Memorial Sloan-Kettering Cancer Centre de New York, où le chef du Service de leucémie, le Dr David Scheinberg, espère apporter la preuve du principe de la nouvelle modalité de thérapie dans six à neuf mois. Entre-temps, la Commission européenne parraine des études similaires dans des hôpitaux situés à Nantes, en France, et à Heidelberg, en Allemagne.

Le nouveau traitement détruit les cellules cancéreuses et présente l'avantage supplémentaire de peu affecter les cellules saines, contrairement aux thérapies normales par irradiation ou à la chimiothérapie. Ceci est dû au fait que les particules alpha émises sont extrêmement efficaces pour tuer les cellules, mais parcourent de très faibles distances. Dérivé des déchets nucléaires, le bismuth-213 est plus aisé à manipuler que d'autres émetteurs de particules alpha et décroît rapidement en une substance non radioactive. En prévision de la demande croissante de bismuth-213, l'ITU accroît sa capacité de production.


Source: Commission européenne, Service du Porte-Parole
DE EN

Informations connexes