Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Carte européenne de l'énergie des vagues

La toute première carte européenne de l'énergie des vagues vient d'être établie dans le cadre du projet WERATLAS (Wave Energy Resource Atlas), projet de recherche financé au titre de la composante JOULE du programme communautaire JOULE/THERMIE dans le domaine de l'énergie non ...
La toute première carte européenne de l'énergie des vagues vient d'être établie dans le cadre du projet WERATLAS (Wave Energy Resource Atlas), projet de recherche financé au titre de la composante JOULE du programme communautaire JOULE/THERMIE dans le domaine de l'énergie non nucléaire.

La première phase des recherches effectuées dans le cadre de ce projet a consisté à caractériser les ressources en énergie des vagues sur des sites de référence au large des côtes, en utilisant des estimations de la puissance des vagues produites par un modèle numérique vent-vagues. Les résultats du modèle ont été vérifiés en se référant aux données recueillies au moyen de la télédétection par satellite sur les sites. Les avantages de la télédétection résident dans le fait qu'elle n'est pas affectée par les conditions météorologiques. Durant la deuxième phase des recherches, les sites prometteurs près des côtes ou sur le littoral vont être quantifiés au moyen de modèles utilisant les données de référence provenant de la première phase.

L'Atlas des ressources en énergie des vagues ainsi produit a été établi pour cinq régions se chevauchant dans la zone s'étendant de 50 oO à 45 oE et de 20 à 73 oN. Quelque 87 points de quadrillage sur le modèle et emplacements très fréquentés ont été sélectionnés en Méditerranée et dans l'Atlantique pour la première édition de l'atlas. Les données qui en résultent comprennent la répartition de la hauteur, de la période et de la puissance des vagues et la répartition directionnelle de leurs niveaux de puissance ainsi que les valeurs moyennes et la variabilité de la hauteur et de la puissance des vagues.

Les résultats pour 41 sites atlantiques ont été particulièrement révélateurs. Les niveaux de puissance des vagues sur sept sites autour des Açores, où une équipe de l'UE construit actuellement un prototype de générateur, ont atteint une moyenne annuelle comprise entre 37 et 60 MW par km d'énergie pour un seul point de quadrillage, avec des pointes de 125 MW/km en hiver et de 15 MW/km en été. Au large du Portugal, des puissances moyennes d'environ 80 MW/km ont été mesurées en hiver, Vigo, en Espagne, étant le site potentiel le plus prometteur en matière d'énergie des vagues parmi tous les sites ibériques ayant fait l'objet de mesures.

Au large de l'Irlande et de l'Ecosse, les puissances moyennes en hiver ont atteint plus de 150 MW/km, avec une moyenne de 130 MW/km au large de l'Islande. Lorsqu'on considère que la vitesse des vagues peut atteindre 30 ou 40 km/h le long du rivage et qu'il devrait être possible d'installer une série de turbines hydrauliques sur une distance considérable, il n'est pas difficile de voir que l'énergie des vagues pourrait être exploitée pour fournir d'énormes quantités d'énergie électrique immédiatement disponible.

L'atlas électronique développé dans le cadre de WERATLAS est un système sur PC interactif et convivial. Les utilisateurs peuvent consulter, rechercher et transférer des données et effectuer des analyses spatiales en ligne ainsi que leurs propres calculs de modélisation. Le système a été conçu par des experts issus de trois disciplines différentes - cartographes, spécialistes de la modélisation des vagues et statisticiens - et peut être facilement mis à jour.


Source: Service de presse scientifique VIPS
DE EN

Informations connexes

Programmes