Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Projet relatif au label écologique pour les ordinateurs personnels

Un projet concernant la création d'un label écologique de l'UE pour les ordinateurs personnels est en cours. Conduit par la DG XI (Environnement, sécurité nucléaire et protection civile) de la Commission européenne, ce projet a pour but d'établir des critères objectifs pour l'...
Un projet concernant la création d'un label écologique de l'UE pour les ordinateurs personnels est en cours. Conduit par la DG XI (Environnement, sécurité nucléaire et protection civile) de la Commission européenne, ce projet a pour but d'établir des critères objectifs pour l'attribution d'un label écologique européen aux ordinateurs personnels.

Le système d'attribution du label écologique de l'UE est une composante de la stratégie communautaire visant à promouvoir une production et une consommation soutenables. A ce jour, des critères ont été publiés pour dix groupes de produits et plus de 45 produits ont obtenu le label écologique. Le but du système est d'influencer le marché en orientant les consommateurs vers des produits ayant des incidences moindres sur l'environnement.

L'obtention du label écologique permet d'utiliser le logo officiel, une fleur, sur le produit approuvé. Le système est sélectif, le label étant attribué aux produits ayant l'impact environnemental le plus faible dans une catégorie de produits donnée. Les critères pour chaque groupe de produits sont adoptés par la Commission après consultation de spécialistes de l'environnement et d'experts du domaine spécifique en question.

Quatre questions clés influençant l'établissement de critères pour l'attribution d'un label écologique aux ordinateurs personnels (PC) ont jusqu'ici été identifiées:

- les producteurs non européens dominent l'industrie des PC:
sept des dix premiers fournisseurs d'ordinateurs personnels dans le monde sont des entreprises américaines et les trois autres sont des sociétés japonaises. Ces entreprises dominent l'industrie européenne et les importations représentent environ 75% du marché. La consultation prendra donc plus de temps et fera intervenir un plus grand nombre d'entreprises originaires de pays tiers que d'ordinaire

- le groupe de produits est très vaste:
il existe sept types de base de PC et 13 types de microprocesseurs. Le nombre de combinaisons possibles de PC et de périphériques s'élève littéralement à plusieurs millions

- les ordinateurs personnels sont des produits complexes en évolution rapide:
un PC typique se compose de 1 000 à 1 500 composants et de 2 000 à 3 000 matériaux différents. De nouveaux produits sont introduits tous les six mois. Les entreprises passent du stade de la conception au stade de la production en l'espace de six à huit mois

- les pratiques en matière d'élimination varient considérablement d'une région à l'autre:
l'élimination en fin de durée de vie est un facteur clé de l'impact écologique d'un PC. Les règles nationales régissant l'élimination du matériel électronique varient considérablement à travers l'UE. Un PC d'écoulement facile dans un pays peut se vendre mal dans un autre. Ceci doit être pris en compte lors de la définition du système de cycle de vie.

Une équipe multinationale et multidisciplinaire d'analystes et de chercheurs a été mise en place pour gérer le projet. La première phase, qui consistait en une étude de faisabilité, s'est achevée récemment. Les résultats seront examinés et débattus par le groupe de travail ad hoc qui se réunira le 10 juin 1997.


Source: Electronic Ecolabel Forum

Informations connexes