Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Rapport d'activité 1994-1996 du programme SYNERGY

La Commission européenne a adopté le rapport d'activité 1994-1996 du programme SYNERGY de coopération internationale dans le domaine de l'énergie.

Au cours de cette période, plus de 200 projets ont été financés. Ils ont eu pour but de contribuer au développement de la coopéra...
La Commission européenne a adopté le rapport d'activité 1994-1996 du programme SYNERGY de coopération internationale dans le domaine de l'énergie.

Au cours de cette période, plus de 200 projets ont été financés. Ils ont eu pour but de contribuer au développement de la coopération avec les pays tiers pour la mise en place d'une politique énergétique, notamment à travers le transfert du savoir-faire et des connaissances, et à l'établissement d'un dialogue fructueux permettant de renforcer la coopération industrielle. Les actions menées ont impliqué des pays tiers précis de même que des groupes de pays dans le cadre de projets transfrontières. Les grandes zones de coopération sont l'Asie, les pays d'Europe centrale et orientale, la Communauté des Etats indépendants, l'Amérique latine et les pays méditerranéens.

Jusqu'à présent, SYNERGY fonctionnait sur un mode annuel en étant dirigé par la Commission. Le Conseil des ministres a toutefois décidé le 14 avril 1997 que le programme relèverait en 1997 d'un nouveau régime juridique, associant plus étroitement les Etats membres à la prise de décision. Il est probable que cet arrangement sera modifié de nouveau une fois que le programme-cadre proposé en matière d'énergie aura été adopté. A ce stade, SYNERGY deviendra probablement la composante coopération internationale de ce programme.

L'importance de SYNERGY est mise en évidence par la dépendance énergétique extérieure des pays de l'UE. A l'heure actuelle, les importations représentent environ 50% de la consommation d'énergie primaire, mais les prévisions indiquent que cette dépendance pourrait passer à 75% d'ici à l'an 2015. La nécessité d'assurer la sécurité d'approvisionnement est un des principaux objectifs énoncés dans le récent Livre blanc intitulé "Une politique énergétique pour l'Union européenne", et les actions de coopération constituent un élément essentiel de la stratégie visant à sauvegarder la sécurité d'approvisionnement.

Depuis le lancement de SYNERGY en 1989, près de la moitié du budget du programme a été consacrée à des projets menés en Europe centrale et orientale et dans la Communauté des Etats indépendants. Ces actions ont eu pour but d'aider à la restructuration du secteur énergétique dans ces pays et constituent un élément essentiel de la stratégie de pré-adhésion pour les pays d'Europe centrale et orientale.

Le programme a également soutenu une variété de projets en Chine et dans les pays de l'ASEAN. Depuis la déclaration de Barcelone sur la coopération euro-méditerranéenne, en 1995, SYNERGY a accordé un soutien accru aux projets impliquant les pays partenaires méditerranéens. Par ailleurs, il a soutenu un certain nombre de projets en Amérique latine et a favorisé une coopération accrue entre l'UE et l'Amérique latine.


Source: Commission européenne, Service du Porte-Parole

Informations connexes