Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La Commission confirme sa volonté à respecter les objectifs en matière d'environnement

Le Président de la Commission M. Jacques Santer, et le Commissaire chargé de l'environnement, Mme Ritt Bjerregaard, ont confirmé la volonté de la Commission à respecter les objectifs sur le plan de l'environnement et à donner une nouvelle impulsion à l'intégration des objectif...
Le Président de la Commission M. Jacques Santer, et le Commissaire chargé de l'environnement, Mme Ritt Bjerregaard, ont confirmé la volonté de la Commission à respecter les objectifs sur le plan de l'environnement et à donner une nouvelle impulsion à l'intégration des objectifs européens en matière d'environnement aux objectifs dans les domaines économique et social. Les Commissaires s'exprimaient à une réunion publique de la Journée mondiale de l'environnement - le 5 juin - organisée pour lancer le nouveau Forum vert européen, une institution indépendante mise sur pied pour conseiller la Commission sur les politiques et les initiatives à mettre en oeuvre dans le domaine de l'environnement.

Le Président, M. Santer, a réitéré le désir de la Commission à renforcer le chapitre Environnement du Traité de l'Union européenne, et a appelé les dirigeants européens à agir dans ce sens lors de la conférence intergouvernementale d'Amsterdam. Il a affirmé qu'un développement durable doit être l'un des principaux objectifs de l'UE. Il a aussi appelé les Etats à entreprendre des actions globales dans le cadre de réunions prévues au cours des prochains mois au plan international. Il faut se concentrer sur un nombre limité de priorités permettant de passer à des actions concrètes, a-t-il ajouté, et l'UE devrait jouer un rôle moteur à cet égard.

Le Commissaire Mme Bjerregaard a annoncé que la Commission proposerait prochainement un nouveau cadre de mesures concrètes pour garantir que l'Europe soit capable de protéger son environnement et de passer à un développement durable au siècle prochain. Ces nouvelles mesures seront centrées sur:

- L'intégration des politiques de l'environnement aux autres domaines d'activité
- Le renforcement et la création de relations entre la protection de l'environnement et l'emploi
- L'assistance à apporder aux pays de l'Europe centrale et orientale - futurs adhérents de l'UE - pour leur permettre d'améliorer leur environnement
- La garantie d'une mise en oeuvre et d'une application uniformes de la législation en matière d'environnement dans l'ensemble des pays de l'UE.


Source: Commission européenne, Service du Porte-Parole

Informations connexes