Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Effet de l'innovation sur l'emploi - étude italienne

Une étude de l'Observatoire européen de l'innovation (OEI) intitulé "The impact of innovation on employment - Alternative interpretations and results of the Italian Community Innovation Survey" a récemment été publiée par la DG XIII de la Commission européenne.

Ce rapport exa...
Une étude de l'Observatoire européen de l'innovation (OEI) intitulé "The impact of innovation on employment - Alternative interpretations and results of the Italian Community Innovation Survey" a récemment été publiée par la DG XIII de la Commission européenne.

Ce rapport examine l'impact de l'évolution technologique sur l'emploi en Italie à partir de données provenant de la Community Innovation Survey (Etude sur l'innovation communautaire). Il compare d'abord les différents points de vue concernant l'impact de l'innovation sur l'emploi et analyse les diverses démarches adoptées par rapport au chômage technique. Il examine notamment la démarche néo-classique, dans laquelle le marché est supposé mener au plein emploi, par opposition à l'approche non orthodoxe, qui souligne l'importance des politiques de gestion de la demande. Le rapport étudie l'impact des effets de compensation sur l'offre comme sur la demande.

L'importance attachée par les gouvernements aux politiques de limitation de l'inflation est considérée par le rapport comme étant la cause principale des mauvais résultats obtenus en Europe en matière d'emploi. Le secteur des services sera à l'avenir le principal créateur d'emplois, et un nombre relativement faible d'emplois sera créé dans le secteur manufacturier.

Toutefois, le rapport fait une utilisation prudente de la Community Innovation Survey (CIS), car les effets positifs dont bénéficient les entreprises innovantes peuvent être compensés par des effets négatifs sur les entreprises non innovantes. Les données ont une influence importante au niveau micro-économique, mais moins importante au niveau macro-économique.

Plusieurs remarques sont faites sur les données concernant l'Italie avant les conclusions et les remarques sur la politique d'innovation. L'évolution technique peut indubitablement être cause de chômage. Le rapport suggère que les effets directs de l'innovation n'ont pas été bénéfiques pour les entreprises italiennes, bien que la performance positive des petites entreprises italiennes innovantes soit encourageante. Toutefois, ces dernières ne représentent qu'une faible proportion de l'ensemble des petites entreprises. Le rapport conclut que pour créer plus d'emplois, il faudra que les gouvernements changent leur politique économique. Il suggère également que l'exemple des petites firmes innovantes italiennes pourrait avoir un intérêt pour d'autres parties de l'UE.


Source: Commission européenne, DG XIII

Informations connexes