Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

I-TEC - dynamiser l'investissement en capital-risque dans l'innovation et la technologie

La Commission européenne et le Fond européen d'investissement (FEI), ont lancé, à l'initiative du commissaire Edith Cresson, un programme pilote destiné à dynamiser l'investissement en capital privé dans les PME technologiquement innovantes.

Le programme I-TEC vise à surmonte...
La Commission européenne et le Fond européen d'investissement (FEI), ont lancé, à l'initiative du commissaire Edith Cresson, un programme pilote destiné à dynamiser l'investissement en capital privé dans les PME technologiquement innovantes.

Le programme I-TEC vise à surmonter l'un des principaux obstacles à l'innovation en Europe, à savoir le manque de capitaux dont souffrent ces entreprises. En les aidant à trouver des capitaux on réalisera leur potentiel en matière de création d'emplois et on améliorera la compétitivité européenne. Ce programme, prévu dans le cadre du Plan d'action pour l'innovation publié en novembre 1996, s'est fait accorder une place plus importante par les dirigeants européens réunis en juin 1997 au Conseil européen d'Amsterdam, lequel a demandé que de nouveaux efforts soient faits pour favoriser la mise en oeuvre de projets de haute technologie par les PME.

Les investisseurs de capital-risque trouvent difficile d'investir dans les PME de haute technologie, ce pour deux raisons: la difficulté d'évaluer les chances de ces entreprises et la nécessité de participer à leur gestion durant une longue période. Pour contribuer à résoudre ces problèmes, le projet I-TEC participera à raison de 50 % au financement des coûts d'évaluation initiale et de gestion active des entreprises de haute technologie encourus par les investisseurs de capital-risque.

Le projet est ouvert aux fonds européens de capital-risque sélectionnés par le FEI, acceptant de consacrer un minimum de 25 % de leurs capitaux récemment collectés à l'investissement précoce dans des PME technologiquement innovantes. Grâce à ce soutien, la Commission aidera les fonds de capital risque à se doter d'une capacité durable d'évaluation et de gestion d'investissements précoces.

La Commission consacrera 7,5 millions d'ECU au projet I-TEC au titre du programme INNOVATION. Le FEI, qui est une institution financière de l'UE garantissant les investissements dans les projets d'infrastructures et les PME, jouera le rôle de conseiller de la Commission dans la sélection et l'évaluation des fonds de capital-risque. Le FEI accumule déjà actuellement un portefeuille d'investissements dans des fonds de capital-risque consacrés aux investissements précoces et aux PME technologiques. Jusqu'à présent, quelque 17 millions d'ECU ont été investis par le FEI, et jusqu'à 75 millions d'ECU seront disponibles pour des investissements semblables en 1997 et 1998.


Source: Commission européenne, Service du Porte-Parole

Informations connexes

Programmes