Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Méthodologie pour la qualification de l'inspection

En février 1997, le European Network for Inspection Qualification (ENIQ - Réseau européen pour la qualification de l'inspection) a approuvé le second numéro de la "European methodology for qualification of NDT" (Méthodologie européenne pour la qualification des essais non dest...
En février 1997, le European Network for Inspection Qualification (ENIQ - Réseau européen pour la qualification de l'inspection) a approuvé le second numéro de la "European methodology for qualification of NDT" (Méthodologie européenne pour la qualification des essais non destructeurs) qui contient des principes généraux sur la manière de mener la qualification de l'inspection concernant les essais non destructeurs, dans l'Union européenne.

La méthodologie de l'ENIQ est en accord avec celle d'un document de position commune adopté sur ce sujet par les organismes de réglementation. Autrement dit, il existe désormais un consensus entre les réseaux publics eux-mêmes concernant les principes généraux de la qualification de l'inspection, mais aussi entre les réseaux publics et les organismes de réglementation. Ce consensus représente un pas en avant important dans l'harmonisation de la qualification par l'inspection, dans l'UE.

Le réseau ENIQ se compose d'opérateurs d'installations nucléaires des pays de l'UE (et de la Suisse). Outre les réseaux publics, dont les représentants ont le droit de vote au comité d'organisation de l'ENIQ, les participants regroupent des représentants d'autres organisations possédant une expérience appropriée : des fabricants de matériel, des entreprises d'ingénierie, des vendeurs de services, et des établissements de recherche et développement. L'Institut des matériaux avancés (JRC-Petten) est l'agent d'exploitation et laboratoire de référence du réseau.


Source: Institut des matériaux avancés