Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Recherches européennes sur la prochaine génération de véhicules

L'initiative EUREKA de coopération européenne en matière de recherche soutient un très grand nombre de projets visant à développer de nouveaux véhicules respectueux de l'environnement, dont beaucoup fonctionnent entièrement ou en partie au moyen de moteurs électriques.

De nom...
L'initiative EUREKA de coopération européenne en matière de recherche soutient un très grand nombre de projets visant à développer de nouveaux véhicules respectueux de l'environnement, dont beaucoup fonctionnent entièrement ou en partie au moyen de moteurs électriques.

De nombreux projets, dont beaucoup impliquent de grands constructeurs automobiles européens, développent de nouvelles technologies telles que les véhicules électriques et hybrides, les turbines à gaz, les piles à combustible, les raffineries chimiques embarquées, les volants, les matériaux ultra-légers et les moteurs à gaz naturel, alcool et biocarburant. Chacun de ces projets a pour objectif général de réduire la pollution due aux véhicules à moteur à combustion interne traditionnel, une des principales sources de gaz à effet de serre et autres grands polluants.

Les technologies très diverses faisant l'objet des recherches sont toujours, pour la plupart, aux premiers stades de leur développement et aucune d'entre elles ne s'est imposée jusqu'ici comme la norme. Cependant, les projets bénéficiant du soutien d'EUREKA contribuent à la recherche dans de nombreux domaines et assurent ainsi que les scientifiques européens sont à l'avant-garde des développements. Parmi les projets EUREKA menés dans ce domaine, citons:

- CityBee, voiture électrique légère à deux places, conçue par un groupe de chercheurs norvégiens, qui est destinée aux citadins

- ELEGIE, prototype de voiture électrique à quatre places développé par Renault qui a une autonomie de 200 km, soit le double de celle de la plupart des véhicules électriques de même taille.

Un certain nombre de projets développent des véhicules bimodaux ou hybrides, qui ont à la fois un moteur électrique et un moteur traditionnel. Ces véhicules utiliseraient normalement le moteur à essence/diesel sur les grandes routes et le moteur électrique dans les environnements urbains embouteillés où la pollution est la plus forte. De cette manière, les véhicules ont les mêmes performances longue distance, en termes de vitesse et d'autonomie, que les véhicules conventionnels mais provoquent des émissions réduites au minimum en zone urbaine. Parmi les projets hybrides et bimodaux soutenus par EUREKA, citons les deux suivants:

- ELECTRE a développé des versions électriques et bimodales de véhicules de ramassage des ordures qui sont déjà en service à Paris

- AGATA vise à développer une turbine à gaz, normalement utilisée pour les avions, pour application automobile et destinée aux véhicules hybrides. Les turbines à gaz utilisent un carburant moins raffiné, et donc moins coûteux, que les moteurs à combustion interne et ont également des niveaux d'émissions plus bas.

A court terme, un autre projet EUREKA, E-AUTO, se concentre sur les moyens d'utiliser les technologies déjà disponibles pour améliorer de façon significative le rendement énergétique des voitures conventionnelles.


Source: Secrétariat EUREKA

Informations connexes

Programmes