Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Les langues et la technologie - de la "Tour de Babel" au village planétaire"

La DG XIII de la Commission européenne a publié un rapport décrivant la recherche menée en technologie des langues, son histoire et les possibilités futures d'innovation. Cet ouvrage a été rédigé en vue du lancement, en 1996, du programme relatif à la diversité linguistique da...
La DG XIII de la Commission européenne a publié un rapport décrivant la recherche menée en technologie des langues, son histoire et les possibilités futures d'innovation. Cet ouvrage a été rédigé en vue du lancement, en 1996, du programme relatif à la diversité linguistique dans la société de l'information (MLIS).

Il décrit tout d'abord les premières inventions ayant servi à exploiter la technologie pour la compréhension ou l'interprétation des langue. Bon nombre d'entre elles ont été mises au point pour des raisons militaires, comme le premier système de traduction automatique d'IBM. Lors d'une démonstration publique organisée en 1954, au plus fort de la guerre froide, celui-ci a été présenté comme un outil conçu pour permettre de traduire les publications techniques soviétiques. L'innovation européenne, à l'époque de l'information, a été considérablement entravée par le nombre de langues.

Au sein de la Communauté européenne, des efforts particuliers ont été menés pour développer des outils de traduction automatisés ou semi-automatisés permettant de faire face au nombre important de langues utilisées dans son travail. S'il n'a pas encore été possible de développer des systèmes de traduction entièrement automatisés, la Commission utilise depuis quelque temps des systèmes d'aide à la traduction. Ceux-ci permettent d'effectuer une traduction rapide souvent suffisante pour permettre de comprendre le sens général d'un texte. Si ce texte doit être publié, la traduction effectuée par la machine est révisée par un traducteur, ce qui demande moins de temps que l'ensemble de la traduction. Des efforts importants ont aussi été accomplis pour mettre au point des aides à la traduction, notamment d'importantes banques de données de terminologie en plusieurs langues.

L'ouvrage décrit ensuite l'éventail de produits et services actuellement disponibles ou en cours d'élaboration. Outre la traduction, ceux-ci couvrent des domaines tels que la technologie de la parole, l'éducation et l'industrie. A l'avenir, la technologie des langues devrait permettre de créer des emplois et de transformer le lieu de travail tout en garantissant une qualité de la vie adéquate pour tout le monde. Il fait également le tour des tendances de développement futur et décrit le soutien actuellement accordé par la Communauté pour la technologie des langues, principalement au titre du secteur ingénierie des langues du programme Applications télématiques et du programme MLIS.


Source: Commission européenne, DG XIII

Informations connexes