Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Applications télématiques - Résultats préliminaires du quatrième appel de propositions dans le secteur "Ingénierie linguistique"

La DG XIII de la Commission européenne a publié les résultats préliminaires du quatrième appel de propositions dans le secteur "Ingénierie linguistique" du programme "Applications télématiques", lancé le 17 décembre 1996 (JO No S 244 du 17.12.1996, p. 55).

Au total, 77 propos...
La DG XIII de la Commission européenne a publié les résultats préliminaires du quatrième appel de propositions dans le secteur "Ingénierie linguistique" du programme "Applications télématiques", lancé le 17 décembre 1996 (JO No S 244 du 17.12.1996, p. 55).

Au total, 77 propositions sollicitant une contribution communautaire globale de 92,5 millions d'ECU ont été reçues dans le secteur "Ingénierie linguistique". La demande de financements communautaires a été près de quatre fois et demie supérieure aux fonds disponibles pour l'appel, qui s'élèvent à 21 millions d'ECU. L'appel a suscité un intérêt dans toute l'Europe, les propositions soumises impliquant quelque 577 participants dont un certain nombre sont issus des pays d'Europe centrale et orientale.

Outre l'intérêt, considéré sur le plan géographique, qui a été suscité par l'appel, l'analyse des propositions fait apparaître un nombre encourageant de participants issus de l'industrie (38 %) et de PME (25 %). En particulier, environ 21 % des participants sont des organisations employant moins de 50 salariés. Quelque 30 % des participants sont des organisations d'utilisateurs, ce qui permet d'assurer que les projets sont guidés par la demande et répondent aux besoins des utilisateurs.

Suite à l'évaluation des propositions, 23 ont fait l'objet d'une recommandation en vue d'un financement communautaire et trois autres ont été inscrites sur une liste de réserve. La contribution financière totale recommandée pour les 23 propositions retenues est de 24 millions d'ECU. Les propositions sélectionnées dans le cadre du secteur "Ingénierie linguistique" se répartissent comme suit:

- Ligne d'action 1 - Applications pilotes: 12 propositions portant sur des thèmes tels que la recherche multilingue d'informations sur le Web, l'assistance interactive à la consultation d'annuaires, la communication et la formation transculturelles, l'apprentissage linguistique assisté par la parole, le traitement multilingue de documents, les systèmes d'information du conducteur à commande vocale, l'assistance multilingue dans le domaine du tourisme et des voyages, la gestion et l'acheminement des traductions et les outils multilingues pour l'archivage vidéo et les catalogues des musées

- Ligne d'action 2 - Ressources linguistiques: 4 projets visant à développer des bases de données linguistiques pour les services de police et de secours, des bases de données de parole pour les téléservices et les dispositifs d'information embarqués à commande vocale, des réseaux multilingues de mots et des bases de données sémantiques

- Ligne d'action 3 - Recherche proche du marché: 2 projets consacrés à la modélisation du dialogue homme-machine et à l'annotation des données linguistiques

- Ligne d'action 4 - Questions horizontales: 4 projets fournissant un soutien à la communauté de l'ingénierie linguistique dans son ensemble. Ils couvrent l'évaluation des systèmes d'ingénierie linguistique, la promotion des résultats de la recherche et le soutien aux consortiums dans le secteur de l'ingénierie linguistique, les services d'assistance nationaux et les orientations pour les utilisateurs potentiels, le conditionnement et la distribution des ressources linguistiques, et l'inclusion des systèmes et technologies d'ingénierie linguistique comme sujet dans les programmes d'études des traducteurs.L
Les projets retenus vont maintenant être examinés par le comité directeur du programme "Applications télématiques" avant que la Commission n'adopte une décision finale sur les projets à financer. La négociation des contrats devrait se dérouler à l'automne et certains projets pourraient démarrer dès novembre 1997.


Source: Commission européenne, DG XIII

Informations connexes