Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Avis du Comité des Régions sur le plan d'action pour l'innovation

Le Comité des Régions de l'Union européenne a adopté un avis sur le premier plan d'action de la Commission pour l'innovation lors de sa réunion, à Bruxelles, en juin 1997.

Le Comité a accueilli favorablement le haut niveau de consultation suscité par le Livre vert de la Commi...
Le Comité des Régions de l'Union européenne a adopté un avis sur le premier plan d'action de la Commission pour l'innovation lors de sa réunion, à Bruxelles, en juin 1997.

Le Comité a accueilli favorablement le haut niveau de consultation suscité par le Livre vert de la Commission sur l'innovation, et notamment la large participation des intérêts économiques et sociaux à ce débat. L'avis reconnait l'importance de l'innovation pour transformer et exploiter le potentiel scientifique, ainsi que pour la création d'emplois, et demande que soit prioritaire l'encouragement de la participation des entreprises à tous les stades du processus d'innovation.

Les trois principales pistes d'action définies dans le plan sont accueillies favorablement par le Comité, puisqu'elles sont complémentaires et couvrent tous les aspects de la promotion de l'innovation. De plus, le large éventail des mesures proposées reflète la nature complexe du processus d'innovation. L'avis demande d'accorder la priorité à la rationalisation et à la simplification des mesures actuelles de soutien national et communautaire, plutôt que d'en créer de nouvelles. De plus, il demande également que soit plus importante la diffusion des informations sur les divers types d'aide disponible pour l'innovation au niveau communautaire et national. Le Comité demande de développer les activités interdisciplinaires, et note que des propositions de mesures de ce type sont inscrites dans la proposition de la Commission pour le Cinquième programme-cadre de RDT.

Le Comité regrette, néanmoins, que malgré les conclusions de la conférence de Rome pendant les consultations sur le Livre vert, il n'y ait pas de mesures intéressant directement les autorités régionales et locales. De plus, le Comité regrette que l'approche décentralisée du Livre vert, et l'accent mis sur les PME, n'ait pas été maintenu dans le Plan d'action.

En ce qui concerne l'action du domaine 1, "Encourager une véritable culture de l'innovation", le Comité ratifie l'initiative de la Commission d'encourager les initiatives sur l'éducation et la formation, qu'il considère constituer la charnière d'une culture de l'innovation. L'importance de l'encouragement des échanges d'expériences et de bonnes pratiques et de la mobilité des chercheurs est reconnue également.

Dans le domaine d'action 2, "Mettre en place un cadre juridique, réglementaire et financier propice à l'innovation", le Comité insiste sur le besoin de développer des sources de capital "patient", tels que les fonds de retraite et les organismes locaux de financement, qui ne cherchent pas de rentabilité immédiate. Le Comité demande, dans le domaine d'action 3, "Améliorer les liens entre la R&D et l'innovation au niveau national et communautaire", que les chercheurs et les instituts universitaires prennent mieux conscience des nécessités de l'entreprise, et que des domaines prioritaires soient définis.


Source: Comité des Régions de l'UE

Informations connexes