Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Comité mixte de coopération scientifique et technologique UE-Australie

La troisième réunion du Comité mixte de coopération scientifique et technologique UE-Australie (JSTCC), créé dans le cadre de l'accord de coopération scientifique et technologique entre l'Australie et la Communauté européenne (CE), a eu lieu à Bruxelles le 1er juillet 1997. M....
La troisième réunion du Comité mixte de coopération scientifique et technologique UE-Australie (JSTCC), créé dans le cadre de l'accord de coopération scientifique et technologique entre l'Australie et la Communauté européenne (CE), a eu lieu à Bruxelles le 1er juillet 1997. M. Malcolm Farrow, secrétaire adjoint par intérim au ministère de l'Industrie, de la Science et du Tourisme, était à la tête de la délégation australienne. La délégation de la Commission européenne (CE) avait à sa tête le professeur Jorma Routti, directeur général pour la science, la recherche et le développement (DG XII).

L'accord de coopération scientifique et technologique CE-Australie, qui est le premier en son genre entre la Communauté européenne et un pays industrialisé en dehors de l'Europe, est entré en vigueur en juillet 1994. La troisième réunion du JSTCC a donc marqué le cap de trois ans de l'accord et a fourni une excellente occasion d'évaluer son impact à ce jour.

Un niveau substantiel d'activité coopérative a vu le jour dans le cadre de l'accord, comme en témoigne le nombre croissant de chercheurs engagés dans des projets conjoints. Les deux tiers des projets potentiels font intervenir de nouvelles collaborations. Simultanément, les liens entre les programmes européens et australiens ont été considérablement renforcés. La collaboration couvre désormais tous les domaines de l'accord, à savoir: Technologies de l'information (ESPRIT), Technologies des communications (ACTS), Environnement et climat, Biotechnologie (BIOTECH), Biomédecine et santé (BIOMED) et Sciences et technologies marines (MAST).

Depuis la dernière réunion du JSTCC en octobre 1995, le nombre de projets de collaboration a plus que triplé, passant de huit à 26. Les nouveaux projets se répartissent comme suit: huit dans le domaine Biomédecine et santé, deux dans Biotechnologie, un dans Technologies des communications, deux dans Sciences et technologies marines, un dans Environnement et climat et quatre dans Technologies de l'information. Plusieurs autres pourraient venir grossir cette liste avant la fin de l'année. Parmi ceux-ci, quatre projets dans le domaine des technologies de l'information concernent le secteur "Technologies destinées aux processus d'entreprise" et sont le fruit d'une initiative conjointe lancée à la fin de 1995.

La participation européenne aux programmes de R&D australiens augmente également de façon continue: le Conseil australien de la recherche a annoncé que 40% des projets internationaux impliquent des partenaires européens et que l'immense majorité des centres de recherche coopérative d'Australie ont des liens avec des entreprises et des institutions européennes. La part de l'Europe dans les publications internationales de l'Australie est passée à 27%.

Ayant reconnu les avantages mutuels procurés par l'accord jusqu'ici, les deux délégations ont également examiné les perspectives de leur coopération à long terme. Etant donné que l'Australie a déclaré qu'elle désirait étendre la portée de l'accord et compte tenu de la préparation du Cinquième programme-cadre de RDT de la Communauté européenne, les deux parties ont réaffirmé leur intention de veiller à l'amélioration et au renforcement de la collaboration. Le JSTCC a noté les mesures nécessaires pour modifier l'accord et l'importance du choix du moment en rapport avec l'adoption du Cinquième programme-cadre et a recommandé de prendre les premières mesures dès que la structure du Cinquième programme-cadre sera confirmée.

Les deux délégations ont convenu de tenir la prochaine réunion du JSTCC en Australie, avant la fin de 1998.


Source: Commission européenne

Informations connexes