Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Lignes directrices pour la spécification technique d'une interface analogique uniligne avec le réseau téléphonique public commuté

La DG XIII de la Commission européenne a lancé un appel d'offres pour une étude relative aux lignes directrices pour la spécification technique d'une interface analogique uniligne avec le réseau téléphonique public commuté.

La libéralisation des marchés européens des télécommunications en 1998 conduira à l'entrée sur le marché de nombreux nouveaux opérateurs de réseaux téléphoniques, dont beaucoup chercheront à exercer leurs activités dans différents Etats-membres. L'interface analogique uniligne avec le réseau téléphonique public commuté, utilisé actuellement dans les réseaux publics des Etats-membres, montre un degré élevé de normalisation. C'est sur la base de cette observation qu'une spécification d'agrément harmonisée pour des terminaux non vocaux est en développement (prTBR21); elle sera suivie par des spécifications pour des terminaux vocaux et par des lignes directrices pour l'installation d'instruments en série et en parallèle.

La présente étude vise à développer une ligne directrice technique établissant des spécifications types harmonisées pour une interface analogique uniligne apte à supporter des terminaux vocaux et non-vocaux, pouvant être utilisés par les nouveaux opérateurs de réseaux dans tous les Etats-membres. Les lignes directrices techniques devront se baser sur:

- La spécification d'agrément pour les types de terminaux comme prévue dans prTBR21, et dans d'autres spécifications d'agrément pour des interfaces analogiques - en particulier celles qui sont actuellement développées par ETSI
- les spécifications ETSI pour circuits analogiques loués à deux fils
- les recommandations ETSI pour un connecteur harmonisé pour ce type d'application.

Les lignes directrices techniques correspondantes devront conduire à une recommandation de nature à compléter TBR 21 et TBR 37.

La durée d'exécution du marché sera cinq mois.