Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Plan d'action en faveur de la télévision à écran large - Résultats de l'appel de propositions final

La Commission européenne a fixé les derniers concours financiers octroyés dans le cadre du plan d'action de l'Union européenne visant à promouvoir les services de télévision en écran large et la production de programmes de télévision au format 16/9. format. L'appel de proposit...
La Commission européenne a fixé les derniers concours financiers octroyés dans le cadre du plan d'action de l'Union européenne visant à promouvoir les services de télévision en écran large et la production de programmes de télévision au format 16/9. format. L'appel de propositions final dans le cadre du plan d'action, publié en octobre 1996 (JO No S 190 du 1.10.1996, p. 31), a suscité un grand intérêt et donné lieu à une rude concurrence.

Le plan d'action comprend deux volets, l'un encourageant les diffuseurs à émettre dans le nouveau format, l'autre aidant les producteurs à réaliser de nouveaux programmes. A la suite de cet appel final, dix-huit radiodiffuseurs recevront un financement de 7,8 millions d'ECU pour l'émission de quelque 4 000 heures de programmes 16/9 entre aujourd'hui et la fin de 1998. Par ailleurs, 9,5 millions d'ECU supplémentaires seront octroyés dans le cadre de l'appel à 450 projets équivalant à 2 000 heures de programmation en écran large.

En outre, la Commission a octroyé 1,4 million d'ECU pour le supplément de coûts que TVRS 98 (Television Radio Services 98) devra supporter pour produire et émettre en format 16/9 les matchs de la coupe du monde de football organisée en France l'année prochaine, parallèlement au format 4/3 traditionnel. Les subventions permettront à TVRS 98, un consortium de radiodiffuseurs français, chargé d'organiser la couverture de la coupe du monde, d'offrir des images 16/9 aux diffuseurs dans toute l'Europe.

Du point de vue de la diffusion, cet appel à la concurrence aura pour principal avantage d'étendre et de consolider l'avancée de la télévision à écran large dans les marché plus tardifs. Lorsque sa mise en oeuvre s'achèvera en décembre 1998, le plan d'action aura financé plus de 60 000 heures d'émissions en écran large et 23 000 heures de programmes nouveaux ou reformatés. Les grands constructeurs offrent aujourd'hui toute une série de récepteurs 16/9 dans toutes les tailles, adaptées à tous les budgets. Les ventes de récepteurs à écran large en Europe doublent chaque année, avec des prévisions de ventes de 1,3 million pour l'année 1997 seulement. De façon générale, la production télévisuelle s'est convertie au format 16/9, garantissant ainsi que les banques de programmes européens, fondements de cette industrie culturelle, garderont toute leur valeur quelles que soient les normes d'émission utilisées. Les programmes 16/9 financés par le plan d'action et le détail des versions 16/9 de nombreux autres programmes sont recueillis dans une base de données.

M. Martin Bangemann, membre de la Commission chargé des technologies de l'information et des télécommunications, a déclaré que le plan d'action avait été une véritable réussite sur le marché, tandis que M. Marcelino Oreja, membre de la Commission chargé de la culture et des moyens audiovisuels, s'exprimait en ces termes: "C'est extrêmement satisfaisant. Nous pouvons dire aujourd'hui que l'écran large est implanté sur le marché de la plupart des Etats membres de l'UE. Nous sommes absolument convaincus que les consommateurs seront toujours plus nombreux à se tourner vers le format 16/9, même sans financement public de l'émission et de la production des programmes."

La Commission publiera un rapport final sur le plan d'action lorsque sa mise en oeuvre s'achèvera en décembre 1998.


Source: Commission européenne, Service du Porte-Parole

Informations connexes

Programmes