Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Communication de la Commission sur le changement climatique - Approche communautaire de la conférence de Kyoto

La Commission européenne a adopté une communication sur le changement climatique, intitulée: "Définir une approche communautaire en vue de la conférence de Kyoto", qui expose les grandes lignes de la position de négociation de l'UE en vue de la prochaine conférence de Kyoto su...
La Commission européenne a adopté une communication sur le changement climatique, intitulée: "Définir une approche communautaire en vue de la conférence de Kyoto", qui expose les grandes lignes de la position de négociation de l'UE en vue de la prochaine conférence de Kyoto sur le changement climatique qui doit se tenir en décembre.

Cette communication souligne le besoin et l'urgence d'une action en vue de réduire les émissions des gaz à effet de serre et explique comment l'objectif communautaire d'une réduction de 15% de trois gaz à effet de serre - dioxyde de carbone (CO2), méthane (CH4) et oxyde azoteux (N2O) - d'ici à 2010, par rapport à 1990, pourrait être atteint. Elle présente des estimations des possibilités de réduction techniques dans tous les secteurs (transports, industrie, électricité, etc.).

Elle conclut que cet objectif, adopté comme position de négociation par le Conseil "Environnement" de mars 1997, est techniquement et économiquement réalisable. La communication souligne que l'UE ne peut agir unilatéralement et que tous les pays industrialisés doivent déployer des efforts comparables à cet égard.

En particulier, Mme Ritt Bjerregaard, commissaire responsable de l'environnement, a déclaré que les Etats-Unis doivent adopter une position constructive et ambitieuse en ce qui concerne les réductions d'émissions, et en a appelé au Japon pour qu'il "affirme son 'leadership' pour assurer la réussite de la conférence de Kyoto". Suite à la communication, Mme Bjerregaard a souligné qu'il sera politiquement très difficile de développer et de mettre en oeuvre une stratégie correspondant à la position communautaire, mais la communication montre que cela est non seulement possible, mais indispensable."

La communication de la Commission, adoptée le 1er octobre 1997, vient un jour après l'appel solennel lancé, dans le cadre d'un consensus exceptionnel, par plus de 1 500 scientifiques de renom, notamment la majorité des prix Nobel scientifiques, à tous les chefs de gouvernement, de montrer un nouvel engagement pour la protection du climat au niveau planétaire. Cet appel "World Scientists' Call for Action at Kyoto" a été présenté au gouvernement américain lors d'un sommet scientifique sur le changement climatique qui a eu lieu à Washington, DC.


Source: Commission européenne, Service du Porte-Parole

Informations connexes