Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Institut des systèmes, de l'informatique et de la sûreté du CCR - Rapport annuel 1996

L'Institut des systèmes, de l'informatique et de la sûreté (ISIS), qui fait partie du Centre commun de recherche de la Commission, a publié son rapport annuel 1996 qui décrit ses activités durant la période allant de sa création en mars 1996 à la fin de l'année.

Créé le 6 mar...
L'Institut des systèmes, de l'informatique et de la sûreté (ISIS), qui fait partie du Centre commun de recherche de la Commission, a publié son rapport annuel 1996 qui décrit ses activités durant la période allant de sa création en mars 1996 à la fin de l'année.

Créé le 6 mars 1996, l'Institut est né de la fusion de deux anciens instituts du CCR. Le but de cette réorganisation est de permettre au CCR de répondre plus rapidement aux nouvelles applications et aux besoins de ses clients. Conformément aux directives du Conseil, le CCR dans son ensemble a accru la proportion de ses activités s'inscrivant dans le cadre d'une approche concurrentielle. L'ISIS a réussi à atteindre les objectifs du Conseil en 1996, 17% en moyenne des travaux ayant été exécutés sur la base de contrats de nature concurrentielle.

Le domaine ayant connu la plus forte croissance en 1996 a été les activités de soutien menées pour la Commission en vertu de contrats obtenus dans le cadre d'appels d'offres. Ces activités comprennent le soutien scientifique et technique aux initiatives législatives et à la mise en oeuvre des politiques. Sur le marché concurrentiel, le CCR a deux grands atouts: sa neutralité et son savoir-faire scientifique. Les travaux de soutien institutionnels et de nature concurrentielle exécutés pour la Commission ont représenté environ 45% des activités de l'ISIS en 1996.

Le deuxième grand domaine de croissance en 1996 a été la recherche collaborative. Les scientifiques de l'ISIS ont participé à 39 projets à frais partagés s'inscrivant dans le Quatrième programme-cadre, chacun avec plusieurs partenaires de différents Etats membres. Chacun de ces projets est le résultat d'une proposition soumise à la Commission en réponse à des appels de propositions ouverts. Les activités de recherche collaborative aident l'Institut à édifier une base de compétences techniques à long terme.

Les travaux exécutés pour des tiers en 1996 sont restés au niveau qu'ils atteignaient en 1995. Cependant, en 1997, cet aspect se verra accorder une plus grande attention dans le cadre d'une initiative concernant l'ensemble du CCR qui a pour but d'améliorer la protection de la propriété intellectuelle et de trouver de nouvelles possibilités d'octroi de licences pour les technologies en vue de leur transfert vers l'industrie.

Le rapport annuel donne des renseignements détaillés sur les activités de recherche et leurs résultats pour un certain nombre de thèmes clés. Il montre comment l'Institut, à travers son éventail de compétences et de connaissances, a contribué aux travaux de recherche et décrit les réussites.


Source: Commission européenne, DG XIII

Informations connexes