Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

JOULE II - Conclusions clés de l'évaluation des projets achevés

La DG XII de la Commission européenne a publié un rapport présentant les conclusions et recommandations clés issues de l'évaluation des projets achevés dans le cadre du programme communautaire spécifique de RDT dans le domaine de l'énergie non nucléaire (JOULE II, 1990-1994).
...
La DG XII de la Commission européenne a publié un rapport présentant les conclusions et recommandations clés issues de l'évaluation des projets achevés dans le cadre du programme communautaire spécifique de RDT dans le domaine de l'énergie non nucléaire (JOULE II, 1990-1994).

L'évaluation a été effectuée en 1996 par un groupe de neuf évaluateurs indépendants. Elle avait pour but global d'évaluer les réalisations du programme sur la base des résultats d'un échantillon de 100 projets, achevés pour la plupart en 1995-1996.

Il s'agissait principalement d'une évaluation scientifique et technique qui visait toutefois à placer les projets terminés dans un contexte économique, social et environnemental plus large. Le rapport constate que dans l'ensemble les résultats atteints ont été encourageants. Il note en particulier que la valeur ajoutée fournie par le soutien de l'UE a joué un rôle déterminant dans le démarrage des projets. De plus, les consortiums transeuropéens se sont avérés utiles en termes d'échange d'expériences et d'établissement de contacts et de réseaux pour l'avenir.

L'évaluation a également montré que les projets ont été positifs en termes de commercialisation. La diffusion des résultats de la recherche a été généralisée, tandis que la commercialisation/exploitation, là où elle a été menée à bien, a eu des incidences sur le marché. Le potentiel plus large d'avantages socio-économiques et environnementaux est manifeste. Dans l'ensemble, les projets ont fait preuve d'un potentiel positif d'avantages énergétiques, économiques et autres.

S'agissant des résultats de l'évaluation, Mme Edith Cresson, commissaire européen en charge de la recherche, de l'innovation, de l'éducation, de la formation et de la jeunesse, a noté que "le développement d'une politique énergétique européenne a joué, et continuera à jouer, un rôle majeur dans la construction de l'Europe. Comme le montre ce document, les consortiums, les réseaux et les nombreux échanges stimulés par le soutien de l'Union européenne ont produit, et continueront de produire, des résultats intéressants.


Source: Commission européenneI

Informations connexes

Programmes