Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Pour une Europe de la connaissance

"Pour une Europe de la connaissance" est l'intitulé d'une communication de la Commission européenne qui présente ses orientations quant aux futures actions communautaires dans les domaines de l'éducation, de la formation et de la jeunesse pour la période 2000-2006.

La communi...
"Pour une Europe de la connaissance" est l'intitulé d'une communication de la Commission européenne qui présente ses orientations quant aux futures actions communautaires dans les domaines de l'éducation, de la formation et de la jeunesse pour la période 2000-2006.

La communication a été adoptée le 12 novembre 1997, sur proposition de Madame Edith Cresson, commissaire en charge de la recherche, de l'innovation, de l'éducation, de la formation et de la jeunesse. Elle vise à placer les orientations de la Commission relatives aux futures actions dans ces trois domaines dans un contexte global et sera examinée au cours des mois à venir avant que la Commission ne finalise ses propositions de programmes au printemps 1998.

Les nouvelles actions communautaires doivent valoriser l'ensemble des acquis apportés au niveau communautaire en matière d'éducation, de formation et de jeunesse. Il s'agit de répondre à la forte attente qui s'exprime aujourd'hui pour la poursuite des actions existantes, tout en dessinant une nouvelle génération d'actions. La Commission estime que l'ampleur même des enjeux suppose une plus grande intégration des trois domaines. La nouvelle génération d'actions doit désormais se concentrer sur un nombre limité d'objectifs: le développement de l'accès des citoyens européens aux ressources éducatives européennes, l'innovation quant à ces ressources, la large diffusion des bonnes pratiques éducatives.

La Commission envisage six grands types de mesures:

- la mobilité physique de personnes en formation et d'enseignants
- la mobilité virtuelle et les différentes modalités d'usage des nouvelles technologies de l'information et des communications
- le développement de réseaux de coopération au niveau européen
- la promotion des compétences linguistiques et culturelles
- le développement de l'innovation grâce à des projets pilotes fondés sur des partenariats transnationaux
- l'amélioration continue des termes de référence communautaires sur les politiques et systèmes d'éducation, de formation et de la jeunesse des Etats membres (chiffres-clés, bases de données, bonnes pratiques).

La Commission a l'intention de présenter trois propositions de décisions au printemps 1998 afin qu'elles puissent être adoptées à temps pour entrer en vigueur le 1er janvier 2000. Ces trois décisions comprendront des articles communs en vue de renforcer la cohérence et d'exprimer la volonté de mettre en place un cadre commun intégré. La Commission se propose également d'alléger la gestion des programmes afin de la rendre plus proche des publics concernés.

L'intention de la Commission est de donner davantage de visibilité aux interventions communautaires et d'améliorer la coordination entre les différentes politiques communautaires touchant les ressources humaines. La Commission propose ainsi de construire un espace éducatif européen ouvert et dynamique. Ce cadre permettrait de concrétiser l'ambition d'éducation et de formation tout au long de la vie en offrant à l'ensemble des citoyens des chances accrues d'accès à la connaissance, quels que soient leur âge, leur lieu de résidence ou leur condition sociale.


Source: Commission européenne, Service du Porte-Parole