Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Construire une Europe "durable" - La Commission adopte une communication sur l'environnement et l'emploi

La Commission européenne a adopté une communication sur l'environnement et l'emploi intitulée "Construire une Europe durable". Présentée conjointement par les commissaires Ritt Bjerregaard (Environnement) et Padraig Flynn (Emploi et Affaires sociales), cette communication vise...
La Commission européenne a adopté une communication sur l'environnement et l'emploi intitulée "Construire une Europe durable". Présentée conjointement par les commissaires Ritt Bjerregaard (Environnement) et Padraig Flynn (Emploi et Affaires sociales), cette communication vise à montrer comment la protection de l'environnement peut créer des emplois, comment on peut arriver à ce que les politiques de l'emploi et de l'environnement se renforcent mutuellement, et comment ces deux domaines d'action d'intérêt commun peuvent être intégrés dans le cadre plus large de la politique générale de l'UE.

La communication annonce un programme concret pour réaliser cette construction d'une Europe "durable", par un certain nombre de mesures visant à combiner la réalisation d'une économie concurrentielle avec une dégradation moindre de l'environnement, à exploiter plus efficacement les ressources en énergie et en matières premières, et à obtenir des taux d'emploi plus élevés. Commentant le texte adopté, Mme Bjerregaard a déclaré: "Il est clair, à présent, que l'environnement et l'emploi sont mutuellement compatibles et que nous obtiendrons de meilleurs résultats si les deux domaines d'action tendent à s'accorder davantage".

Se référant au rapport européen sur l'emploi de 1997, elle a rappelé que 3,5 millions de personnes dans l'Union européenne occupent déjà un emploi lié à l'environnement. Elle a aussi donné des exemples concrets des nouvelles possibilités qui se présentent: "Le recours accru aux énergies de sources renouvelables permettrait de créer un demi-million d'emplois d'ici à 2010, et des milliers d'emplois pourront être créés dans les zone urbaines, en même temps qu'on améliorera la qualité de vie et de l'environnement, si l'on investit dans la rénovation des logements et dans les transports en commun."

La communication propose un certain nombre d'initiatives liées aux cinq domaines de l'industrie, du transport, de l'énergie, de l'agriculture et des modes de consommation. Elles comprennent les actions clés suivantes:

- montrer quelles sont les meilleures pratiques en termes d'emplois et d'effets sur l'environnement. La promotion des réussites pourrait servir d'exemple.

- promouvoir l'évaluation et le développement des technologies et élargir la portée des exercices d'évaluation pour y inclure un examen des effets sur l'emploi et une évaluation détaillée de l'utilisation des ressources et de l'énergie.

- intensifier les efforts visant à ce que les fonds et les instruments communautaires servent à soutenir de façon intégrée l'emploi et le développement durable, en insistant notamment sur la rénovation urbaine et le développement des zones rurales.

- poursuivre la restructuration progressive des systèmes fiscaux en réduisant les coûts salariaux indirects, d'une part, et en incorporant les coûts environnementaux et le coût des ressources dans les prix de marché des biens et services.

- promouvoir l'éducation et la formation pour soutenir la mise en oeuvre de nouvelles technologies et de nouvelles méthodes plus respectueuses de l'environnement.

La communication indique que la demande extérieure d'équipement et de services de ce type connaît une expansion rapide. Alors qu'au niveau de l'UE ce secteur représentait un marché de quelque 90 milliards d'ECU en 1994, au niveau mondial, ce marché est estimé à quelque 280 milliards de dollars américains et devrait atteindre le niveau de 640 milliards de dollars en 2010, ce qui correspond à un taux annuel de croissance annuel de 8%. Commentant la communication, M. Flynn a déclaré: "Plus vite on passera à l'utilisation de technologies nouvelles et non polluantes, et plus vite on arrivera à une Europe bénéficiant d'un environnement durable où les emplois seront plus nombreux."


Source: Commission européenne, Service du Porte-Parole