Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Aide communautaire de 100 millions d'ECU pour la fermeture de Tchernobyl

La Commission européenne a formellement confirmé son intention d'allouer une aide de 100 millions d'ECU pour la fermeture définitive de la centrale nucléaire de Tchernobyl lors d'une conférence du G7 dédiée aux engagements en faveur de Tchernobyl qui a eu lieu le 20 novembre 1...
La Commission européenne a formellement confirmé son intention d'allouer une aide de 100 millions d'ECU pour la fermeture définitive de la centrale nucléaire de Tchernobyl lors d'une conférence du G7 dédiée aux engagements en faveur de Tchernobyl qui a eu lieu le 20 novembre 1997 à New York, aux Etats-Unis. Cette aide, qui proviendra du programme TACIS de l'UE, doublera le montant de la contribution communautaire en faveur de Tchernobyl à ce jour.

Au cours des trois dernières années, la Commission a financé un certain nombre d'études qui ont confirmé que la coupole qui recouvre actuellement le réacteur endommagé de Tchernobyl - le "sarcophage" - est dangereuse et risque de s'effondrer. Ces études ont notamment débouché sur une proposition pour transformer l'actuelle coupole en un système sûr et stable. La proposition, à savoir le Plan de mise en place de la coupole (SIP), a été adoptée par le Groupe des sept grands pays industrialisés, la Commission européenne et l'Ukraine. La création d'un Fonds pour la coupole de Tchernobyl a ensuite été approuvée lors du Sommet de Denver du G7.

Le coût de la mise en oeuvre du Plan, qui prévoit entre autres la stabilisation de la structure existante et la mise en place d'une nouvelle carapace écologiquement hermétique sur la coupole existante, pourrait être de l'ordre de 654 millions d'ECU. La contribution communautaire de 100 millions d'ECU, qui fait actuellement l'objet d'un examen par le Parlement européen, portera à quelque 165 millions d'ECU le montant de l'assistance accordée pour les travaux sur le site de Tchernobyl. Une aide de 40 millions d'ECU a déjà été allouée en soutien direct à la décision du gouvernement ukrainien de fermer définitivement la centrale nucléaire de Tchernobyl d'ici à l'an 2000.


Source: Commission européenne, Service du Porte-Parole

Informations connexes