Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Convergence - Créer l'avenir (EITC 97)

La conférence-exposition européenne sur les technologies de l'information (EITC 97) s'est déroulée cette année du 24 au 26 novembre 1997, à Bruxelles. Organisée dans le cadre d'ESPRIT, le programme de recherche de l'Union européenne sur les technologies de l'information, cette...
La conférence-exposition européenne sur les technologies de l'information (EITC 97) s'est déroulée cette année du 24 au 26 novembre 1997, à Bruxelles. Organisée dans le cadre d'ESPRIT, le programme de recherche de l'Union européenne sur les technologies de l'information, cette manifestation portait sur la convergence et sur l'impact qu'elle aura pour l'avenir du développement de la société de l'information.

Environ 2 000 participants ont assisté aux trois journées de présentations et de séminaires, et visité l'exposition où se trouvaient, répartis entre 80 stands, des exemples concrets de nouvelles technologies et applications illustrant la capacité de l'Europe à répondre au développement de la société de l'information. A la conférence comme à l'exposition, la tendance croissante vers la convergence était clairement démontrée, reflétant le thème de la conférence lui-même. La convergence d'abord mise en oeuvre dans les secteurs des télécommunications et des technologies de l'information se manifeste désormais par une convergence au niveau des fournisseurs de contenus et de services.

A certaines sessions de la conférence, les participants ont pu s'informer sur les dernières nouveautés en matière de technologies de base et débattre plusieurs questions d'actualité. Une grande partie de la conférence était consacrée à l'effet qu'aurait les nouvelles applications et technologies en cours de développement sur la vie quotidienne - (travail, loisirs, commerce, apprentissage, vie sociale) et sur la manière dont la société de l'information peut être gérée et réglementée dans le cadre de la convergence.

Jorma Ollila, président et directeur général de Nokia, et Nicholas Negroponte, directeur du Media Lab du Massachusetts Institute of Technology (MIT), qui ont prononcé les discours-programmes, ont donné deux points de vue personnel sur le développement futur de la société de l'information. Pour M. Ollila, celui-ci portera sur le développement d'une société de l'information sans fil, fondée sur des communications personnalisées s'appuyant sur des services multimédias avancés. Nokia, a-t-il dit, serait à l'avant-garde du développement d'une plate-forme mondiale ouverte permettant l'utilisation de réseaux sans fil par des services intensifs de données.

Selon M. Negroponte, les gouvernements et les peuples du monde entier sous-estiment de beaucoup l'impact de la société mondiale de l'information, et il faudrait faire des efforts bien plus importants pour que les enfants, ses futurs bénéficiaires, participent à son développement. Il a déclaré qu'un changement des attitudes était nécessaire en Europe, où mise à par la Scandinavie, l'accès à Internet, et même aux ordinateurs personnels, reste minimal. La solution consiste en partie à réduire le coût des appels locaux, a-t-il affirmé, suggérant que l'accès des enfants à Internet doit ressembler à un bol d'air frais.

Un autre aspect important de la manifestation couvrait le transfert des technologies et l'innovation. Outre l'exposition, les participants ont pu voir et utiliser plusieurs services en ligne de diffusion des résultats, dont CORDIS, et PROSOMA, le service d'ESPRIT destiné à "transformer l'innovation en affaires". Il y avait plusieurs sessions sur l'accès au financement, conçues pour aider les entreprises à trouver des fonds pour le développement et la commercialisation de nouveaux produits. Une trentaine d'entreprises ont été invitées à un Forum sur les investissements, où elles ont pu présenter leur situation et leurs produits à de nombreux investisseurs potentiels.


Source: CORDIS Information Collection Unit

Informations connexes