Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Détection d'organismes génétiquement modifiés dans les aliments

L'utilisation croissante des techniques biologiques dans le cadre de la production de produits agricoles, et par conséquent des aliments, provoque à la fois une sensibilisation accrue et des inquiétudes de plus en plus grandes chez le consommateur. C'est pour cette raison que ...
L'utilisation croissante des techniques biologiques dans le cadre de la production de produits agricoles, et par conséquent des aliments, provoque à la fois une sensibilisation accrue et des inquiétudes de plus en plus grandes chez le consommateur. C'est pour cette raison que la Commission européenne a lancé un certain nombre de mesures d'ordre législatif et réglementaire concernant la libération de GMO (organismes génétiquement modifiés) dans l'environnement et de l'étiquetage obligatoire de produits contenant des GMO.

Dans ce contexte, le Centre Commun de Recherche (CCR) de la Commission européenne participe actuellement à deux projets portant sur la détection des GMO dans les produits alimentaires:

- Validation d'une méthode de sélection utilisable pour la détection des GMO dans les aliments:

l'Institut de l'Environnement du CCR à Ispra assure la coordination d'une étude intercomparative destinée à valider une méthode analytique existante pour la détection des GMO dans les aliments qui fait intervenir la détection de l'ADN avec une amplification de la réaction en chaîne des polymérases (PCR). On prévoit la participation d'un ou de deux laboratoires de chaque Etat membre à cette étude collaborative. Il faut préciser qu'à ce jour, il n'existe aucune méthode validée, à l'échelon international, pour la détection des GMO dans les aliments. La validation d'une méthode de sélection permettrait d'opérer une détection rapide des 26 organismes modifiés sur les 28 qui sont actuellement sur le marché

- Documents de référence pour la détection des GMO:

l'introduction d'un étiquetage fiable sur les produits contenant des GMO exige une méthodologie analytique appropriée et se trouve facilitée par la disponibilité de documents de référence (certifiés). L'Institut des documents de référence et des mesures (JRC Geel, Belgique) est en train de compiler des documents de référence pour la détection du maïs et du soja modifiés par des gènes. Ces documents seront utilisés dans le cadre de l'étude intercomparative susmentionnée.


Source: Centre Commun de Recherche

Informations connexes