Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Nouvelle voie ferroviaire rapide entre Bruxelles et la France - Achèvement du réseau de transport transeuropéen

L'ouverture, le 10 décembre 1997, de la nouvelle voie ferroviaire rapide entre Bruxelles et la frontière française, représente un important pas de plus dans l'achèvement du réseau de transport transeuropéen.

S'exprimant lors de l'inauguration officielle du nouveau tronçon, au...
L'ouverture, le 10 décembre 1997, de la nouvelle voie ferroviaire rapide entre Bruxelles et la frontière française, représente un important pas de plus dans l'achèvement du réseau de transport transeuropéen.

S'exprimant lors de l'inauguration officielle du nouveau tronçon, auquel l'Union européenne a apporté un financement de 140 millions d'ECU, M. Neil Kinnock, Commissaire chargé de la politique des transports et des réseaux transeuropéens, a insisté sur le fait "... qu'avec la réalisation de cette liaison, nous avons fait un grand pas en avant dans la construction du réseau ferroviaire rapide à travers l'Europe. Il s'agit d'un constituant fondamental de l'un des 14 projets prioritaires sélectionnés par le Conseil européen qui s'était réuni à Essen en 1994".

Le nouveau tronçon entre Bruxelles et la France fait partie des axes ferroviaires rapides entre Paris, Bruxelles, Cologne, Amsterdam et Londres (PBKAL) - un projet prioritaire RTE dont l'ambition est de réduire la durée des voyages entre les grandes villes européennes. En 1998 et en 1999, l'UE envisage d'investir davantage de fonds sur le tronçon belge, ainsi que sur des lignes au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et en Allemagne.


Source: Commission européenne, Service du Porte-Parole

Informations connexes

Programmes

Pays

  • Belgique, France

Thèmes

Transports