Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Rapport de la Commission sur la coordination des actions de soutien des PME

La Commission européenne vient de publier son quatrième rapport sur la coordination des actions de soutien des PME et de l'artisanat. Ce rapport propose une vue d'ensemble de toutes les initiatives de l'UE, aussi bien celles qui visent à améliorer l'environnement commercial de...
La Commission européenne vient de publier son quatrième rapport sur la coordination des actions de soutien des PME et de l'artisanat. Ce rapport propose une vue d'ensemble de toutes les initiatives de l'UE, aussi bien celles qui visent à améliorer l'environnement commercial des PME que les programmes et mesures de soutien aux PME.

Selon Christos Papoutsis, responsable de la politique communautaire de l'entreprise, "ce rapport montre les progrès réalisés tout en admettant que les efforts de coordination peuvent être encore renforcés." Il faut donc poursuivre la mobilisation de la Commission pour améliorer cette coordination. "Bien que la politique des PME repose essentiellement entre les mains des Etats membres, la Commission peut cependant jouer un rôle important," a-t-il déclaré, ajoutant que "néanmoins, la mobilisation de tous les partenaires est essentielle pour traduire les priorités politiques en réalités concrètes."

Le rapport 1997 montre les progrès réalisés depuis la rédaction du premier rapport en 1992. Des mesures ont été mises en place pour évaluer l'impact de la nouvelle législation communautaire sur les PME ainsi que pour rationaliser les régulations existantes. La Task Force BEST a été créée à la suite du Conseil européen d'Amsterdam en juin 1997, afin simplifier l'environnement commercial, notamment en ce qui concerne les PME.

Les mesures de soutien comprennent les réseaux aidant les PME à se procurer des informations sur les activités de la Communauté et à trouver des partenaires dans d'autres pays européens (Euro Info Centres, BC-NET et BRE) ainsi que les programmes favorisant les réunions internationales où les PME peuvent trouver des partenaires afin de développer leurs entreprises (EUROPARTENARIAT, INTERPRISE et IBEX). Un large éventail d'autres mesures et programmes, y compris le Quatrième programme-cadre de RDT, les Fonds structurels et les programmes d'éducation et de formation ont également apporté un soutien sensible aux PME communautaires. La Banque européenne d'investissement (BEI) a doublé le volume de ses prêts globaux en faveur de la promotion de la compétitivité des PME entre 1993 et 1996, et le nombre des PME bénéficiaires a également doublé.


Source: Commission européenne, Secrétariat Général

Informations connexes