Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Réseaux transeuropéens (RTE) - Rapport annuel pour 1997

La Commission européenne a publié le rapport annuel sur les réseaux transeuropéens (RTE) pour 1997. Ce rapport décrit les principaux progrès accomplis en 1997 et les problèmes identifiés durant cette année, et examine les défis futurs.

La construction a débuté sur 11 des 14 p...
La Commission européenne a publié le rapport annuel sur les réseaux transeuropéens (RTE) pour 1997. Ce rapport décrit les principaux progrès accomplis en 1997 et les problèmes identifiés durant cette année, et examine les défis futurs.

La construction a débuté sur 11 des 14 projets prioritaires de transport identifiés en 1994, à la réunion du Conseil européen, à Essen. Au moins quatre des 14 projets rencontrent encore des problèmes, tant pour le financement que sur le plan technique et pour les autorisations.

Parmi les projets prioritaires sur l'énergie, la plupart des projets relatifs au gaz sont achevés et les projets relatifs à l'électricité progressent comme il convient. Dans le domaine des télécommunications, les 28 projets Euro-ISDN donnent des résultats encourageants et dix d'entre eux étaient achevés avant la fin de 1997.

Durant 1997, des progrès ont été accomplis concernant les aspects juridiques, qui faciliteront la construction des principaux projets de RTE. En particulier, le rôle des partenariats entre les secteurs public et privé a été rendu plus explicite. Les lignes directrices sur les réseaux transeuropéens de télécommunications ont enfin été approuvées en juin, la dernière des Décisions importantes concernant les RTE à être adoptée.

Le rapport donne des renseignements sur le financement mis à la disposition des projets RTE par différentes sources européennes. Celles-ci couvrent les lignes budgétaires des RTE, qui représentent 2 345 millions d'ECU pour la période 1995-1999, dont 1 388 millions ont jusqu'à présent été engagés. Un financement a également été accordé par le Fonds de cohésion et les Fonds structurels, tandis que la Banque européenne d'investissements (BEI) a consenti des prêts représentant 4 344 millions d'ECU pour des projets de RTE durant 1997.

La Commission a en outre, cette année, intensifié les préparations pour l'élargissement, et lancé plusieurs initiatives destinées à améliorer les liaisons relatives à l'énergie et aux transports entre l'UE et les pays d'Europe centrale et orientale candidats à l'adhésion. Selon la Commission, les RTE ont un rôle essentiel à jouer dans le succès de l'élargissement.


Source: Commission européenne, Secrétariat général

Informations connexes