Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Recherche sur les sols contaminés

Le programme de recherche "Environnement et climat" de l'UE soutient actuellement deux actions concertées consacrées à la recherche sur les sols contaminés en Europe et pilotées respectivement par les pouvoirs publics et par l'industrie. Ces deux actions concertées ont publié ...
Le programme de recherche "Environnement et climat" de l'UE soutient actuellement deux actions concertées consacrées à la recherche sur les sols contaminés en Europe et pilotées respectivement par les pouvoirs publics et par l'industrie. Ces deux actions concertées ont publié récemment une déclaration commune relative à l'évaluation de l'impact des sites contaminés sur l'homme et sur l'environnement. L'objectif est de définir comment la recherche et le développement peuvent contribuer à l'établissement de lignes directrices pour l'évaluation des risques et les mesures correctrices.

Intitulée "Vers un meilleur avenir: détermination des possibilités d'utilisation et de développement durable des sols contaminés en Europe", la déclaration a été publiée par CARACAS (Concerted action on risk assessment for contaminated sites in the EU - Action concertée sur l'évaluation des risques pour les sites contaminés dans l'UE) et NICOLE (Network for industrially contaminated land in Europe - Réseau pour les sols contaminés par l'industrie en Europe). Elle décrit les activités de recherche qui sont nécessaires pour mettre au point des outils d'aide à la décision pour la gestion et la résolution des problèmes posés par les sols contaminés. Deux domaines sont mis en évidence comme points de départ pour ces recherches:

- la nature des sols contaminés
- les possibilités d'utilisation de ces sols.

Selon la déclaration, l'Europe a réalisé des progrès considérables vers une compréhension commune des problèmes créés par l'industrie et d'autres activités. Elle insiste sur la nécessité d'agir dès maintenant pour s'attaquer aux problèmes des sols contaminés et suggère que la mise au point de nouveaux outils pourrait réduire de façon substantielle les coûts liés à la résolution des problèmes.


Source: Commission européenne

Informations connexes

Programmes