Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Inauguration d'un nouveau centre européen de thérapie du cancer du cerveau

Le premier centre européen permettant le traitement performant par radiothérapie du glioblastome, une forme très agressive de cancer du cerveau, a été inauguré par Madame Edith Cresson, membre de la Commission européenne, le 29 janvier 1998.

Cet établissement, situé dans l'in...
Le premier centre européen permettant le traitement performant par radiothérapie du glioblastome, une forme très agressive de cancer du cerveau, a été inauguré par Madame Edith Cresson, membre de la Commission européenne, le 29 janvier 1998.

Cet établissement, situé dans l'installation du Centre commun de recherche (CCR) de la Commission européenne à Petten (Pays-Bas), a commencé les tout premiers essais cliniques de la thérapie de capture de neutrons par le bore (BNCT) en octobre 1997. Cinq patients ont déjà été traités. Cette forme innovatrice de radiothérapie a été mise au point après dix ans de coopération en Europe entre divers instituts de recherche et hôpitaux - recherche soutenue par le programme communautaire spécifique de RDT dans le domaine de la biomédecine et de la santé (BIOMED) et le Centre commun de recherche de la Commission.

Le principe de cette nouvelle thérapie est de détruire de manière très sélective les cellules tumorales, et d'épargner les cellules saines. On espère que le traitement - qui en est encore au stade des essais cliniques - offrira une arme efficace dans la lutte contre cette forme de cancer courante et extrêmement maligne, qui touche chaque année quelque 15 000 personnes en Europe.

Le secteur médical fournit un parfait exemple de coopération européenne, puisqu'il ne se contente pas de réunir le savoir et l'expérience, mais qu'il rend accessibles au public les meilleures pratiques cliniques. L'importance des travaux réalisés à Petten a été soulignée par Mme Cresson, qui a déclaré: "Le rassemblement en un même lieu, Petten, de scientifiques de premier plan de l'Union liés par une collaboration européenne, a permis d'atteindre la "masse critique" nécessaire à cette remarquable réalisation qui remet l'Europe dans le peloton de tête de la lutte contre le cancer".


Source: Commission européenne, Service du Porte-Parole

Informations connexes