Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Fonds social européen: Investir dans les ressources humaines

La Commission européenne a adopté une proposition de règlement du Conseil réformant le Fonds social européen (FSE) pour la période 2000-2006. Dans le cadre du train de réformes Agenda 2000 elle transformera le FSE en bras financier de l'UE dans la stratégie européenne pour l'e...
La Commission européenne a adopté une proposition de règlement du Conseil réformant le Fonds social européen (FSE) pour la période 2000-2006. Dans le cadre du train de réformes Agenda 2000 elle transformera le FSE en bras financier de l'UE dans la stratégie européenne pour l'emploi.

L'objectif général de cette proposition est d'assurer une participation minimale du Fonds social dans ses domaines d'activité, (chômage, intégration sociale, éducation et formation, changement économique et social, égalité des chances) tout en permettant à chaque Etat membre de fixer ses propres priorités en matière d'investissement du FSE.

La proposition de règlement définit les mesures visant à renforcer l'axe politique des activités du FSE, en les mobilisant au service de la stratégie européenne pour l'emploi et des plans nationaux d'action conçus pour la mettre en oeuvre. La proposition vise également à intégrer et à rationaliser la structure et le fonctionnement du Fonds, à garantir un ciblage et un impact optimaux, et à simplifier et décentraliser les procédures administratives et financières.

Pour améliorer la mise en oeuvre des activités du FSE, il est prévu un engagement renforcé des autorités régionales et locales, des ONG et des groupes d'intérêt concernés dans toutes les phases du processus.

Dans l'optique du regroupement des activités des Fonds structurels, un nouvel objectif 3 est introduit, qui vise à soutenir l'adaptation et la modernisation des politiques et systèmes d'enseignement, de formation et d'emploi dans l'ensemble de l'Union européenne. Ce nouvel objectif est horizontal et devrait fournir un cadre politique commun à toutes les interventions du FSE. Il financera également le développement des ressources humaines en dehors des régions couvertes par les objectifs 1 et 2, afin de garantir une stratégie de développement des ressources humaines cohérente à l'échelle de l'Union européenne.

La proposition fusionnera les deux initiatives communautaires financées par le Fonds social européen, Emploi et Adapt, en une seule. La nouvelle initiative visera à lutter contre la discrimination et les inégalités en matière d'accès au marché du travail.


Source: Commission européenne, Service du Porte-Parole