Skip to main content
European Commission logo print header

From cellular senescence and cell death to cancer and ageing

Article Category

Article available in the following languages:

Relier le cancer au vieillissement

Près de 75% des cancers diagnostiqués touchent les personnes âgées de plus de 65 ans, ce qui suggère que le vieillissement cellulaire serait un facteur déterminant important dans la formation des tumeurs. Une initiative européenne a organisé une conférence en vue de diffuser des informations sur la relation entre vieillissement biologique et cancer.

Santé icon Santé

Les scientifiques commencent à comprendre que le vieillissement biologique fait partie intégrante du développement du cancer. Les cellules cancéreuses subissent une prolifération répandue et évitent la sénescence, suggérant un lien avec les mécanismes de vieillissement biologique. Cherchant à sensibiliser davantage au vieillissement et au cancer, l'initiative Seneca («From cellular senescence and cell death to cancer and ageing») financée par l'UE a organisé une conférence afin de rassembler des chercheurs dans les domaines du cancer et du vieillissement, et d'encourager la coopération. La conférence a eu lieu du 4 au 6 octobre 2007 à Varsovie, en Pologne; des scientifiques éminents de ces domaines y ont participé. Les thèmes débattus comprenaient l'intégrité génomique, la mort cellulaire et la sénescence cellulaire, l'immunosénescence et l'immunothérapie, les cellules souches et les relations tumeur-hôte. Un aspect important de la conférence était la participation des représentants de l'industrie, des agences de financement, du gouvernement et des décideurs politiques. L'objectif principal était de diffuser des connaissances sur le cancer et le vieillissement, espérant redéfinir ainsi les cibles moléculaires et améliorer la prévention du cancer et les traitements auprès d'une population qui vieillit. Les résultats de la conférence ont été publiés dans la revue EMBO Reports. La conférence a également servi d'inspiration pour un exposé de principes intitulé «Immunity, cancer and ageing», publié dans la revue en accès ouvert Immunity & Aging du BMC/Springer. De plus, une édition spéciale dans la revue Mechanisms of Aging and Development comprend 17 articles révisés par des pairs présentés par des intervenants lors de la conférence. Les efforts de Seneca ont ouvert la voie à une future interaction, mise en réseau et collaboration entre les domaines de recherche sur le cancer et le vieillissement. Des données de recherches extrêmement intéressantes émergeant de ces collaborations mèneront à de meilleures options de traitements contre le cancer.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application