Skip to main content

Enhanced real time services for an optimized multimodal mobility relying on cooperative networks and open data

Article Category

Article available in the folowing languages:

Connecter les usagers de la route et les infrastructures dans le nuage pour garantir la sécurité sur la terre ferme

Une équipe financée par l’UE a mis au point un écosystème coopératif qui rendra les transports routiers plus sûrs, plus durables, plus flexibles et plus efficaces.

Économie numérique
Transports et Mobilité

Les accidents de la route d’origine humaine sont la première cause de congestion de la circulation en ville. Cela contribue non seulement à l’émission de gaz à effet de serre, mais augmente également les temps de trajet. Apporter des solutions aux enjeux routiers Le projet TIMON a travaillé sur différentes solutions pour résoudre ces problèmes liés aux transports. Leire Serrano, coordinatrice du projet, note que: «Les partenaires de notre projet pensent que les problèmes récurrents liés à la congestion, à la sécurité routière et aux enjeux environnementaux peuvent être résolus si les individus, les véhicules, les infrastructures et les entreprises se connectent dans le cadre d’un écosystème coopératif.» C’est pour cette raison que le projet a proposé un système hébergé dans le cloud qui intègre les données des utilisateurs (voitures, piétons, cyclistes), données ouvertes et fermées, et des systèmes de communication hybrides V2X (voitures, motos, infrastructures). Le système traite ensuite ces données grâce à l’intelligence artificielle et fournit des services de planification en temps réel destinés aux utilisateurs via une application pour smartphones. La technologie V2X, qui signifie «vehicle-to-everything», permet aux véhicules de communiquer et d’échanger des données avec leur environnement. Services clés «Les services fournis par TIMON peuvent être classés soit en tant que services d’alerte sur le statut des routes soit en tant que services de planification destinés aux usagers de la route», explique Leire Serrano. Les objectifs fondamentaux de ces services sont d’identifier les sources d’informations ouvertes sur les transports et d’harmoniser ces données afin qu’elles soient utilisées en temps réel pour la mise en œuvre des services proposés par TIMON dans les villes. Par ailleurs, ils ont pour fin d’accroitre la précision des informations sur la position des véhicules et des usagers vulnérables grâce à des techniques de localisation coopératives. «La création d’un moteur de traitement des données extrêmement efficace qui repose sur des techniques d’évolution floue d’intelligence artificielle et sur le développement de réseaux hybrides faisait partie des objectifs», ajoute Leire Serrano. Le but est de responsabiliser les conducteurs pour qu’ils communiquent des données à la plateforme en tirant partie de celles générées par leurs téléphones portables, afin d’augmenter de manière exponentielle les informations disponibles sur le statut du trafic. Application et plateforme TIMON «Les résultats clés du projet ont été l’application et la plateforme TIMON qui sont en mesure de fournir des services d’informations classées soit comme alertes soit comme aide à la planification», souligne Leire Serrano. Les services d’alerte fournissent des données en temps réel au cours de la navigation des différents utilisateurs qui leur sont communiquées via l’application mobile développée par le projet. «Ces services incluent des alertes collision, des avertissements sur les véhicules d’urgence en approche et des notifications d’accidents de la route», ajoute-t-elle. Les services de planification quant à eux peuvent être utilisés en avance pour prévoir un trajet ou vérifier l’état du trafic à un endroit donné ou à un moment dans le temps. Les principaux services de planification portent sur la connaissance de la densité du trafic, la replanification dynamique du trajet pour les cyclistes et les solutions dynamiques de déplacement pour les conducteurs. «La solution TIMON fournit un écosystème coopératif en connectant les individus, les véhicules, les infrastructures et les entreprises», note Leire Serrano. Deux projets pilotes ont été déployés avec des résultats satisfaisants à Helmond aux Pays-Bas et à Ljubljana en Slovénie. TIMON a connu un véritable succès à Ljubljana avec 238 utilisateurs finaux qui ont fourni des retours d’expérience très utiles et qui ont permis d’affiner le système final. Le futur de TIMON «Actuellement, nous cherchons des opportunités pour exploiter les résultats obtenus. Nous étudions également la faisabilité de passer la solution TIMON à l’échelle supérieure dans d’autres villes européennes», déclare Leire Serrano. Au cours du processus, les exigences minimales pour le déploiement du système ont été définies, notamment en matière de besoins en source de données et d’infrastructure routière. Différents contacts ont été pris avec des clients potentiels, notamment dans le domaine de l’administration.

Mots‑clés

TIMON, véhicules, services de planification, usagers de la route, congestion, écosystème coopératif, sécurité routière, V2X, services d’alerte, état du trafic, transports routiers

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application