Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Pour un meilleur diagnostic des lésions de la main

Demandez à n'importe quel dessinateur la partie du corps humain qu'il est plus difficile de représenter, on vous répondra neuf fois sur dix: « les mains ». Il semble que cela soit également vrai dans le domaine de l'imagerie médicale, où les outils utilisés n'ont pas été spécialement conçus pour représenter par graphique la cartographie de la main et ne peuvent donc pas construire une image précise des lésions de la main dans une mesure totalement acceptable.

Santé

La partie du corps humain la plus utilisée à part le cerveau est, de loin, les mains. Nous les utilisons pour presque chaque action, acte ou tâche que nous effectuons. Il n'est donc pas surprenant de voir que les mains présentent les plus grandes statistiques de blessures sur le continent européen. Malgré cela, même les thérapeutes les plus expérimentés ont d'énormes difficultés à évaluer l'ampleur d'une blessure à la main, par écrasement ou par coup de couteau par exemple. Le système HATS (Hand Assessment and Treatment System) répond à cette carence en présentant un outil automatisé de diagnostic et de saisie des données qui cherche à éliminer bon nombre des anomalies liées aux tâches telles que l'évaluation des liquides qui s'accumulent autour des tissus endommagés ou perforés. Finalement, l'ensemble du système développé se compose d'une compilation de cinq machines électroniques capables d'évaluer l'ampleur du mouvement, la force de préhension et l'oedème. Assisté par un système de saisie des données, une console informatique à écran tactile et un logiciel de programmation perfectionné pour les tâches de journalisation, le système HATS présente une réduction de 50% par rapport aux pratiques actuelles de diagnostic des lésions de la main. L'outil de diagnostic utilisant des fonctions informatisées spécialement conçues pour les mains, il est également beaucoup plus précis que les procédures généralement utilisées. Il permet ainsi de faire des progrès considérables en matière de pratique médicale, d'amélioration des spécifications, d'acquisition des données et d'analyse, et il permet donc aux spécialistes de se faire facilement un jugement plus précis. Cette technologie pratique de diagnostic de la main est également capable de garder en mémoire les informations sur le patient, l'évolution et les caractéristiques sociodémographiques, fournissant ainsi à la science un outil plus performant que les outils dont disposaient jusqu'alors les dessinateurs.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application