Skip to main content

SENSITIVE TECHNOLOGIES AND EUROPEAN PUBLIC ETHICS

Article Category

Article available in the folowing languages:

Les technologies sensibles préoccupent le public

Des enquêtes Eurobaromètre offrent des informations importantes sur la manière dont le public perçoit l'évolution et les progrès au sein de l'Union européenne. Un consortium de chercheurs a ajouté de la valeur à l'enquête Eurobaromètre 2010 sur les sciences de la vie et les technologies sensibles.

Technologies industrielles

Le projet STEPE («Sensitive technologies and European public ethics») a été lancé afin de contribuer à élaborer des politiques européennes et nationales sur l'innovation technologique qui sont durables sur le plan social. Les membres de l'équipe ont cherché à améliorer la contribution des milieux universitaires et à extraire des informations plus pertinentes à partir des données de l'enquête, afin de mieux comprendre le rôle de l'éthique publique et de l'opinion sur le sujet des biotechnologies. Le développement technologique durable est sous-tendu par des préoccupations publiques plus larges que l'initiative STEPE a conceptualisées en utilisant la notion d'«éthique publique». L'approche du projet contribue à identifier de manière précoce les évolutions technologiques potentiellement controversées ainsi que les questions d'éthique publique qui y sont liées. Les questions pertinentes pour les principales parties prenantes dans les domaines connexes ont été examinées, de même que la perception des citoyens dans 25 États membres de l'UE. Les travaux du projet ont nécessité des recherches, des entretiens avec des experts, la conception, l'analyse et les rapports de l'enquête Eurobaromètre 2010 sur les sciences de la vie et les biotechnologies, et l'application de méthodes statistiques à multiples variables et avancées en vue de faciliter l'analyse des données. Entre autres conclusions, les recherches ont révélé que les préoccupations du public ont évolué ces dernières années: la question dominante est désormais liée au contenu des innovations technologiques sensibles. Par exemple, les questions pertinentes liées à la sécurité des technologies, à leur utilité dans le contexte de la diminution des ressources et l'existence de solutions alternatives ayant des implications éthiques et morales plus acceptables. Grâce à une meilleure compréhension de l'éthique publique en Europe, les résultats du projet STEPE favorisent une nouvelle réflexion empirique sur le sujet et soutiennent une nouvelle ère en matière de relations entre sciences et société. Les résultats de cet exercice contribuent à des débats plus larges ainsi qu'à l'élaboration des politiques dans le domaine de l'innovation technologique responsable. Les citoyens de toute l'Europe devraient ainsi se sentir plus en sécurité en sachant que l'innovation vise non seulement à améliorer leur qualité de vie, mais aussi, et surtout, qu'elle respecte la façon dont ils veulent vivre.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application