Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Une nouvelle vision du mouvement

Pour interagir avec notre environnement, notre cerveau a besoin d'analyser rapidement et efficacement le mouvement. Cette analyse doit également intégrer la complexité apportée par nos propres mouvements.

Santé

Des recherches récentes ont ébranlé l'ancienne vision un peu limitée que nous avions du complexe visuel primaire et du rôle qu'il jouait dans la façon dont nous traitons et percevons les mouvements. Le corps calleux est maintenant considéré comme étant le tissu cérébral responsable de la fusion des deux représentations hémisphériques en une seule scène dynamique. Ce qui implique que la direction perçue par notre cerveau est en permanence déchiffrée par les deux hémisphères. Le projet DIRCallosDVPT voudrait découvrir comment le corps calleux arrive à fournir le substrat pour le transfert interhémisphérique de ces différents types de mouvement visuel. L'équipe s'est également intéressée à l'évolution de ce processus avec l'âge. Dans leurs expériences d'imagerie optique, les chercheurs ont utilisé le chat comme modèle. Des chats de tous âges ont été utilisés et soumis à des paradigmes de stimulation différents. Pour le moment, les données expérimentales suggèrent que le corps calleux pourrait jouer un rôle dans le traitement de l'information du mouvement propre du sujet en ajustant la direction perçue par l'autre hémisphère. Les partenaires du projet voudraient confirmer ces résultats en utilisant la technique d'imagerie optique par injection de traceurs anatomiques qui permettra d'analyser la sélectivité fonctionnelle des connexions interhémisphériques. Les chercheurs du projet DirCallosDVPT espèrent que leurs résultats éclaireront d'un jour nouveau la façon dont les mouvements complexes sont traités par notre cortex visuel primaire.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application