Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Résumé

Le recensement des différents déchets faiblement ou moyennement actifs générés dans quatre pays européens, a conduit à effectuer des essais avec des résines échangeuses d'ions pour évaluer la faisabilité et l'intérêt d'un nouveau concept d'incinérateur. Ce concept, qui consiste à laver les gaz de combustion pour piéger les radioéléments en phase liquide, puis à décontaminer cette phase liquide, doit permettre d'assurer une bonne efficacité de rétention des radioéléments et de s'affranchir des problèmes de corrosion et d'encrassement généralement recontrés dans les installations traditionnelles. Les essais d'incinération réalisés pour différentes pressions de fonctionnement (1 à 25 bar) sur un pilote de 0,1 kg/h ont mis en évidence:
une excellente efficacité de destruction du déchet (> 99,9%);
que l'efficacité de rétention des oxydes de soufre et des radioéléments dans l'eau de lavage est élevée et indépendante de la pression;
les teneurs faibles en polluant gazeux (CO, NOx, SOx) en sortie du procédé;
que le choix d'une pression de fonctionnement élevée permet un gain de compacité du procédé sans influer sur les caractéristiques de fonctionnement.
Différents essais de décontamination réalisés sur les phases liquides obtenues pendant les essais d'incinération ont abouti à identifier quatre traitements possibles permettant d'obtenir des facteurs de décontamination élevés (de 30 à plus de 1000).
Sur la base des résultats acquis lors de ces essais, le flow-sheet d'une installation pilote de 10 kg/h a été établi. Il montre qu'un facteur de réduction de volume du déchet voisin de 12 est envisageable. able.

Informations supplémentaires

Auteurs: LÉONARD C, Bertin, Tarnos (FR);CHAPUS A ET AL, CEA, CEN Cadarache, Saint-Paul-lez-Durance (FR);ALAMO S, INITEC, Madrid (ES)
Références bibliographiques: EUR 16883 FR (1996)
Disponibilité: Available from the (2)
ISBN: ISBN 92-827-6897-X