Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Résumé

L'augmentation de la vitesse de refroidissement sur la table de sortie des trains à bandes per-mettrait de produire des aciers de résistance à partir d'une composition chimique moins chère. L'expérience acquise avec le procédé Mulpic dans les trains à tôles a montré qu'il était possible d'atteindre des puissances spécifiques de refroidissement très élevées. L'application d'un refroidissement ultra-rapide à des bandes minces nécessite l'étude des aspects suivants:

- Technologie: traversée sans incident de l'équipement de refroidissement, tout en réalisant un refroidissement homogène selon la longueur et la largeur; la planéité ne doit pas être détériorée;
- Métallurgie: analyse des caractéristiques des produits soumis à ce refroidissement in-tense.

Afin d'étudier les aspects technologiques, un équipement pilote a été installé au train à bandes des Usines G BOËL. Les différents essais ont montré qu'il était possible d'appliquer un refroidissement ultra-rapide à des bandes minces sur la table de sortie des trains à bandes: l'homogénéité du refroidissement est bonne et la planéité n'est pas détériorée. Du point de vue technologique, afin de supprimer le risque de raboulotage, la tête des coils les plus minces n'est pas refroidie durant son passage dans l'équipement. Afin de réduire les pertes de mise au mille correspondantes, un pinch-roll additionnel doit être placé à la sortie du refroidissement. ent.

Informations supplémentaires

Auteurs: WILMOTTE S, Centre de recherches métallurgiques, ASBL, Liège (BE);SIMON P, Centre de recherches métallurgiques, ASBL, Liège (BE)
Références bibliographiques: EUR 16835 FR (1997) 48pp., FS, ECU 8.50
Disponibilité: Available from the (2)
ISBN: ISBN 92-828-0757-6