Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

EAR-IT: L'utilisation du son pour appréhender le monde d'une nouvelle manière

Avez-vous déjà pensé à utiliser l'acoustique pour récolter des données? Le projet EAR-IT a exploré cette possibilité avec diverses nouvelles applications de notre vie quotidienne. En effet, le contrôle de la circulation urbaine et le renforcement des économies d'énergie dans les maisons, par exemple, pourraient contribuer au développement de villes et de bâtiments intelligents.
EAR-IT: L'utilisation du son pour appréhender le monde d'une nouvelle manière
Le projet EAR-IT a fait évoluer la technologie acoustique intelligente développée en laboratoire afin de l'adapter aux environnements réels. Le projet, qui implique des instituts de recherche et des conseillers de marché , s'est concentré sur des applications en extérieur et en intérieur: le contrôle de la circulation, le contrôle de la consommation énergétique dans les foyers.

Contribuer à une circulation urbaine plus souple et plus sûre

Dans le cadre de l'initiative FIRE (un programme de l'UE portant sur le concept de l'Internet du futur ), la ville de Santander en Espagne a été transformée en une immense installation de recherche expérimentale, SmartSantander . Il s'agit du banc d'essai pour les applications extérieures du projet EAR-IT, à savoir, le contrôle de la circulation à un carrefour situé à proximité de l'hôpital de la ville et l'analyse de la densité du trafic dans deux autres rues.

Le coordinateur du projet, le professeur Pedro Maló explique: «Ce carrefour complexe a été la scène de plusieurs incidents de la route. Plusieurs voies s'y rencontrent venant de directions différentes et les véhicules de secours doivent s'y frayer un chemin. EAR-IT a installé des capteurs qui 'entendent' les sirènes et déclenchent ensuite d'autres capteurs pour suivre le déplacement du véhicule de secours. Ces données sont ensuite utilisées pour modifier les feux de signalisation en faveur des ambulances.»

Ces capteurs acoustiques embarqués peuvent, par exemple, aider les personnes à arriver à l'hôpital plus rapidement et en toute sécurité. Ils peuvent également envoyer un message à une application sur votre mobile afin de vous informer d'un concert à proximité ou d'un évènement qui vous intéresserait. Une fois les capteurs déployés, les données récoltées peuvent ainsi être utilisées pour un large éventail d'applications.

Le projet a également testé la capacité des capteurs acoustiques à compter les voitures sur la route. Pour vérifier si les données collectées étaient précises, le projet EAR-IT a utilisé deux rues où ont été installés des capteurs à induction électromagnétique sous le tarmac.

«J'ai été soulagé et heureux de constater que, après une année de travail pour adapter la technologie à un environnement urbain, les capteurs de pression et les capteurs acoustiques nous fournissent le même message» explique le professeur Maló. Alors que les capteurs de rue peuvent seulement compter les voitures, les capteurs acoustiques offrent de nombreuses et diverses applications.

La confirmation que les capteurs peuvent identifier chaque passage de voiture, même lorsque le trafic est dense, signifie que l'équipement peut être utilisé pour contrôler les points de circulation très denses et en conjonction avec des détecteurs de pollution. Cela pourrait constituer un outil essentiel dans les initiatives de l'UE visant à améliorer la qualité de l'air dans les villes.

EAR-IT profite notamment de l'expérience unique de l'infrastructure de SmartSantander qui a déployé 12 000 dispositifs répartis dans toute la ville. Ces derniers fonctionnent par pile et la plupart d'entre eux sont installés dans des lampadaires pour garantir une durabilité énergétique. Les petites piles se rechargent la nuit grâce au courant électrique et ne nécessitent dès lors que peu de maintenance.

Des maisons sécurisées et économes en énergie: une bonne idée

EAR-IT a également travaillé sur l'utilisation des données acoustiques dans les applications de domotique pour économiser de l'énergie en déterminant la présence de personnes dans une pièce et ce qu'elles y font. «Il est possible d'ouvrir les fenêtres, de fermer les rideaux, d'allumer et d'éteindre le chauffage ou les lumières automatiquement», explique le professeur Maló, ajoutant que les utilisateurs peuvent choisir leurs paramètres.

Une application très importante, à la lumière du vieillissement de la population européenne, est l'utilisation de capteurs acoustiques pour améliorer la sécurité des personnes agées. Ces derniers peuvent transmettre un message d'alerte en cas de chute, par exemple, permettant aux prestataires de soins et à la famille de savoir s'ils doivent intervenir.

Le respect de la vie privée n'est toutefois pas ignoré

Avec tous les avantages que peut apporter cette technologie, le projet est conscient du besoin de veiller au respect de la vie privée. Un outil a donc été créé pour les développeurs d'applications qui souhaitent utiliser des capteurs acoustiques. Cet outil est disponible sur le site web du projet. Il permet d'évaluer la situation, indique les litiges juridiques possibles et propose des solutions pour garantir le respect de la vie privée.

Le projet était un partenariat entre six organisations européennes et une PME chinoise. Soutenu par un financement de 1,45 million d'euros du 7e programme cadre sur les TIC de l'UE , le projet a duré deux ans. Il s'est clôturé en septembre 2014. Les travaux de recherche et développement entrepris seront entièrement finalisés pour la fin de l'année.


Lien au site web du projet
Liens à la vidéo connexe

Autres liens
Estimation énergétique de la densité de la circulation à l'aide d'une unité de traitement audio intégrée
Outil d'évaluation de zones à risque liés à la vie privée pour le contrôle audio: De la complexité juridique à la mise en application pratique
Livre blanc du projet Ear-it

Informations connexes