Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Améliorer l'évaluation des dangers naturels multiples

Les dangers naturels et les risques associés sont généralement gérés individuellement, en ignorant les interactions possibles (effets en cascade). Une initiative de l'UE a conçu des solutions innovantes pour mieux gérer de manière exhaustive plusieurs catastrophes et l'évaluation des risques.
Améliorer l'évaluation des dangers naturels multiples
En Europe, des scientifiques, des ingénieurs et des autorités de la protection civile et de gestion des catastrophes gèrent généralement séparément les combinaisons de catastrophes naturelles telles que les séismes, les éruptions volcaniques, les glissements de terrain, les tsunamis et les inondations. Une telle approche de gestion des risques liés aux catastrophes ne tient toutefois pas compte du cas où ces phénomènes se produisent en même temps, le cas l'une en entraîne un autre, ou le cas où un danger est rapidement suivi par un autre.

Grâce au soutien apporté par l'UE par le biais du 7e PC, le projet MATRIX («New multi-hazard and multi-risk assessment methods for Europe») a mis au point des méthodes et des outils tenant compte des interdépendances entre les dangers pour générer des évaluations des risques plus exactes et plus complètes, conduisant à des plans plus efficaces de limitation des risques et d'intervention.

Les travaux ont commencé par une étude des meilleures pratiques afin d'évaluer les dangers individuels et multiples rencontrés en Europe. L'équipe a harmonisé les modèles et mes méthodes individuels utilisés actuellement dans un scénario à risques multiples. Ces activités ont mené à la définition d'un cadre de dangers multiples permettant d'évaluer et de contraster de manière cohérente les risques liés aux menaces naturelles.

Des systèmes informatique et d'aide à la décision ont été développés pour évaluer les interactions et les conséquences des dangers naturels, les changements associés aux vulnérabilités et aux risques, et pour identifier les préjugés dans le but de reconnaître les cas où une stratégie de risques multiples serait nécessaire.

Les méthodologies et les approches de dangers multiples ont été testées en Allemagne, en Italie et aux Antilles françaises, en simulant différents risques naturels et plusieurs variantes. En outre, un cadre générique de gestion des risques multiples, intitulé «virtual city» a été mis au point pour évaluer les conditions non traitées sur ces trois sites.

L'équipe a également rédigé des directives de meilleures pratiques européennes pour évaluer les risques multiples.

Le projet MATRIX a introduit des outils innovants pour analyser les problèmes liés aux risques multiples dans un contexte européen. Les autorités de protection civile et de gestion des catastrophes pourront évaluer les risques multiples de manière bien plus pertinente, en prenant en compte la chaîne des évènements et leurs effets. Les résultats du projet MATRIX représentent un pas en avant dans la capacité de l'Europe à résister aux catastrophes naturelles, et donc à mieux protéger les citoyens.

Informations connexes

Mots-clés

Dangers, catastrophes, évaluation des risques, protection civile, dangers multiples