Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La décontamination industrielle grâce aux agents sorbants

Comme les éponges absorbent l'eau, les agents sorbants captent les molécules de liquide et de gaz. Des chercheurs européens ont utilisé la nanotechnologie pour mettre au point de nouveaux agents sorbants à base de carbone pour une élimination plus efficaces des contaminants industriels.
La décontamination industrielle grâce aux agents sorbants
Les agents sorbants sont utilisés pour récupérer de nombreuses choses, dont les flaques d'huile, l'urine dans les couches pour bébé et les toxines dans les intestins. Pour augmenter les performances des agents sorbants, notamment dans l'environnement, des chercheurs combinent les innovations en matière de nanotechnologie avec la science des agents sorbants. Il faut dès lors non seulement réduire la taille des agents sorbants, mais aussi ajouter des nanomatériaux, comme les nanoparticules d'argent, à ces composés.

Le projet ECONANOSORB (Ecological application of nanosorbents on the base of natural and synthetic ionites and carbons), financé par l'UE, a effectué des recherches sur les nouveaux nanosorbants à base de déchets végétaux utiles au secteur du traitement du bois et pour l’environnement. Les chercheurs ont fait en sorte de développer et caractériser de nouveaux nanosorbants, ainsi que les méthodes permettant de les préparer.

Les partenaires du projet ont préparé et étudié les nanomatériaux et leurs propriétés quant à l'adsorption et la libération de contaminants industriels et de métaux lourds. Ils ont fait en sorte d'optimiser les méthodes de préparation des nouveaux agents sorbants et pour définir leurs caractéristiques.

Les résultats obtenus dans le cadre de cette étude sont prometteurs étant donné que les nanosorbants ont fait état d'une augmentation de leurs performances en matière d'adsorption. Les chercheurs ont également mis au point deux méthodes de traitement des eaux usées résultant du secteur de la production de mobilier.

La première repose sur de l'argile et des zéolites modifiées (matériaux solides dotés d'une structure ouverte capable de retenir l'eau). Ces agents sorbants bon marché pourraient traiter les eaux usées contenant du formaldéhyde et des résines.

Pour la seconde méthode, les scientifiques ont utilisé de l'argile modifiée pour la production de matériaux de construction avancés de sorte à générer une plus faible concentration de formaldéhyde.

Les nanomatériaux peuvent aussi être utilisés pour détecter les toxines industrielles. À cette fin, les chercheurs du projet ECONANOSORB ont étudié les méthodes permettant de convertir la surface des nanomatériaux en sondes.

Les agents sorbants sont des éléments essentiels des systèmes de purification de l'air et des eaux usées, des capteurs et des appareils médicaux. Les résultats de ce projet ouvrent la voie à l’amélioration de l'efficacité et de la durabilité des agents sorbants et des secteurs industriels dans lesquels ils sont utilisés.

Informations connexes

Mots-clés

Agents sorbants, contaminants industriels, ECONANOSORB, traitement du bois, eaux usées