Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

COCOPS — Résultat en bref

Project ID: 266887
Financé au titre de: FP7-SSH
Pays: Pays-Bas

Les effets de la nouvelle gestion publique

Une équipe de chercheurs financée par l'UE a étudié les conséquences sociales de la nouvelle gestion publique. L'étude a examiné la coordination entre le public et le privé, la crise fiscale et l'impact des services publics sur la cohésion sociale, pour mettre en évidence les domaines en progression et ceux où la situation s'est dégradée.
Les effets de la nouvelle gestion publique
La nouvelle gestion publique est un concept administratif introduit à la fin des années 80 dans le but d'améliorer l'efficacité en passant par la privatisation, la rationalisation et l'ouverture à l'influence du secteur privé. La nouvelle gestion publique a eu un impact important sur les pays d'Europe mais ses effets positifs au niveau social restent à prouver.

Le projet COCOPS («Coordinating for cohesion in the public sector of the future»), financé par l'UE, a étudié cette question. L'objectif était d'évaluer l'impact des réformes de gestion publique dans les pays d'Europe, au niveau de la gestion et des services publics et de la cohésion sociale. Parmi les 10 objectifs du projet, figurait l'évaluation de pratiques innovantes de coordination et de réintégration et l'identification des tendances futures dans le secteur public. L'équipe du projet COCOPS a mené ses activités de début 2011 à mi-2014.

Elle a commencé par constituer une base de données de plus de 500 documents afin d'examiner les effets des réformes basées sur la nouvelle gestion publique dans les pays d'Europe. L'équipe a trouvé peu d'études fiables. Les variations des dépenses publiques d'un pays à l'autre depuis les années 1980 compliquent l'analyse, car les effets peuvent être liés aux réductions des coûts plutôt qu'à la nouvelle gestion publique mise en place.

Le projet a étudié l'avis des hauts responsables du service public et des citoyens. L'enquête réalisée s'est imposée comme l'un des référentiels les plus complets sur le sujet, avec environ 10 000 réponses. Les informations réunies ont permis de comparer les avis des hauts responsables du secteur public de 20 pays sur de nombreux aspects de la nouvelle gestion publique.

Les chercheurs ont étudié trois difficultés du secteur public: le besoin de coordination, la crise fiscale et l'impact des services publics sur la cohésion sociale. L'équipe du projet COCOPS a aussi étudié les innovations mises en œuvre dans le secteur public en réponse à des questions de politique transversale et à un besoin de coordination entre secteurs public et privé. Les travaux ont mis en évidence l'impact des coupes budgétaires sur le secteur public, et montré comment les différentes réformes ont affecté la cohésion sociale, l'égalité et les tensions entre les groupes.

Des enquêtes complémentaires ont été réalisées auprès d'autres parties prenantes pour connaître leur avis sur les principaux problèmes. Les réponses apportées ont permis d'identifier clairement les principales tendances des cinq dernières années. Les aspects qui se sont le plus améliorés sont la baisse des coûts, la transparence et la qualité du service. Ceux qui ont empiré sont la confiance des citoyens dans le gouvernement, l'attractivité du secteur public en tant qu'employeur et la cohésion sociale.

L'équipe du projet COCOPS a constitué une base de connaissances importante à partir des avis des parties prenantes concernant les réformes de nouvelle gestion publique. Le projet a également encouragé le débat sur le sujet et favorisé la réforme du secteur public.

Informations connexes

Mots-clés

Nouvelle gestion publique, secteur privé, cohésion sociale, privatisation, secteur public