Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Des progrès notables dans la miniaturisation des techniques mobiles de surveillance de la santé

La tendance permanente à produire des appareils toujours plus petits s'explique par les nombreux avantages de la miniaturisation. Un projet de l'UE voulait concevoir et fabriquer des composants optoélectroniques plus petits et dotés de plus de fonctions que leurs prédécesseurs.
Des progrès notables dans la miniaturisation des techniques mobiles de surveillance de la santé
Le projet M6 (Micro- multi-material manufacture to enable multifunctional miniaturised devices), financé par l'UE, a réalisé un système virtuel pour soutenir la recherche en collaboration entre des spécialistes des solutions innovantes et ouvertes sur l'avenir. Le but était d'élargir l'usage des diagnostics médicaux au-delà des organismes de recherche et des laboratoires d'analyse dans les hôpitaux, pour les rendre disponibles au chevet du patient afin d'apporter en temps réel des informations sur les problèmes de santé éventuels.

Les travaux ont commencé par déterminer l'état des nouvelles techniques de matériaux et de fabrication, en vue de fabriquer divers dispositifs miniaturisés. Le projet M6 a organisé des collaborations et des échanges, dans le cadre d'un programme international de détachements, couvrant un ensemble varié de sujets de recherche chez des organisations partenaires en Allemagne, au Royaume-Uni, en Chine et au Japon. Les huit chercheurs détachés ont étudié les difficultés d'intégrer des dispositifs miniaturisés avec de nouveaux matériaux et processus, caractérisant et testant les possibilités, et démontrant la capacité à les fabriquer et leur fiabilité.

Les chercheurs visaient plusieurs avancées majeures, à savoir un système de surveillance de la santé nommé POCT (Point-of-care-testing, test sur le lieu des soins) pour le diagnostic in vitro ainsi que pour une évaluation physiologique in vivo mais non invasive. Ils ont ainsi mis au point un POCT automatique de diagnostic in vitro pour le dépistage de particules immunitaires, et un POCT pour l'évaluation in vivo, à distance et non invasive de la circulation sanguine.

La nouvelle génération de POCT mise au point par le projet M6 montre la voie vers de nouvelles techniques de diagnostic et d'évaluation clinique, et pose les bases pour diverses innovations techniques en médecine. L'Europe et la Chine pourront ainsi prendre la tête du secteur des dispositifs et produits miniaturisés. Les citoyens bénéficieront également d'un meilleur accès à une médecine moderne, accélérant le diagnostic, la thérapie et le traitement.

Informations connexes

Mots-clés

Techniques de surveillance de la santé, M6, dispositifs miniaturisés, test sur le lieu des soins, diagnostic in vitro