Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Un système de transport de l'eau polyvalent

Les pays européens confrontés à la pénurie d'eau pourraient profiter d'un approvisionnement à un coût dérisoire grâce à un nouveau système de transport novateur.
Un système de transport de l'eau polyvalent
L'urbanisation, l'irrigation et l'évolution des pluies font que la Méditerranée est confrontée à une pénurie d'eau douce. Plus particulièrement, des pays comme la Grèce peinent à faire face à la demande d'eau massive générée par les millions de touristes qui affluent dans le pays lors des mois d'été les plus secs.

Le projet XXL-REFRESH (Bringing a modular technology for fresh water sea-transportation to full scale), financé par l'UE, visait à mettre au point une méthode novatrice et abordable pour transporter d'importantes quantités d'eau douce des pays où elle abonde vers les pays où l'eau fait défaut. Ils ont ainsi envisagé un transport par mer à l'aide de péniches modulaires.

Pour ce faire, les chercheurs ont modifié le design des «poches à eau», ces conteneurs en plastique souple mis au point au cours d'un projet européen antérieur. Le but principal consistait à augmenter la taille du modèle originel pour atteindre un format commercial, tout en limitant la traînée générée lorsque les poches sont tractées par un remorqueur.

Le nouveau modèle introduit deux modifications majeures. Des conteneurs textiles reliés par des fermetures extra-résistantes et étanches ont été utilisés, ainsi qu'un système de contrôle en ligne capable de suivre les déformations des conteneurs lors du transport par mer.

La fermeture permet de facilement modifier la taille de la poche à eau, en ajoutant ou en enlevant simplement des segments. Les sondes à fibre optique reliées au tissu des poches contrôlent la pression et la déformation, ce qui permet au capitaine d'adapter la vitesse du remorqueur pour éviter l'éclatement.

Pour vérifier si leur modèle fonctionnerait à l'échelle commerciale, XXL-REFRESH a transporté 2 000 mètres cubes d'eau par la mer dans un prototype de 60 mètres de long. Comme la poche à eau a fonctionné comme prévu, les chercheurs ont comparé les performances techno-économiques aux méthodes alternatives utilisées pour le transport de l'eau.

Les résultats suggèrent que les poches à eau du projet XXL-REFRESH peuvent offrir le même service que les citernes et les pipelines actuels, à moindre coût et avec un impact écologique inférieur. À la différence de ces deux méthodes, la poche à eau peut être ouverte et rangée à plat.

XXL-REFRESH aidera les communautés de petite à moyenne envergure à s'assurer un approvisionnement en eau, particulièrement en période de forte demande. Cette technologie peut aussi être utilisée pour un approvisionnement d'urgence en eau en cas de sécheresse ou autre catastrophe naturelle.

Informations connexes

Mots-clés

Transport de l'eau, Méditerranée, eau douce, XXL-REFRESH, poches à eau