Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Des gouttes ophtalmiques à base de PHMB pour traiter les infections oculaires par Acanthamoeba

Une étude européenne teste une nouvelle formulation pharmaceutique pour le traitement d'une infection oculaire débilitante. Elle sensibilise par ailleurs quant aux risques associés aux lentilles de contact et l'importance d'un diagnostic rapide des infections oculaires.
Des gouttes ophtalmiques à base de PHMB pour traiter les infections oculaires par Acanthamoeba
Acanthamoeba keratitis (AK) est une maladie infectieuse rare provoquée par un parasite, qui apparait essentiellement chez les porteurs de lentilles de contact. En cas de traitement tardif, elle peut provoquer des troubles de la vision, voire une cécité. Dès lors, la conception et la mise en œuvre d'un traitement efficace pour l'AK sont essentielles.

Tel est l'objectif du projet ODAK («Orphan drug for Acanthamoeba keratitis»), financé par l'UE, afin de tester l'efficacité du polyhexaméthylène (PHMB). Le PHMB a été désigné médicament orphelin au sein de l'UE pour le traitement de l'AK. Pendant le projet ODAL, des tests non cliniques seront organisés, ainsi qu'une évaluation clinique en Phase I/III. Outre les tests de qualité, de sécurité et d'efficacité de PHMB, les partenaires du projet ODAK formuleront les recommandations relatives aux pratiques cliniques et à la prise en charge de l'AK.

Une évaluation rétrospective des résultats cliniques des patients atteints d'AK traités à l'aide de médicaments dépourvus de licence a indiqué que 96 % des patients portaient des lentilles de contact et que le PHMB était le plus utilisé. L'efficacité du PHMB en fait un excellent candidat pour l'obtention d'une licence officielle dans le cadre du traitement de l'AK.

Les partenaires du projet visent à optimiser la formulation du principe actif du PHMB. Différentes formulations ont été testées à ce jour en termes d'efficacité et de tolérance dans le cadre de modèles précliniques.

Parallèlement, le groupe prend part à des campagnes de sensibilisation à l'égard de la maladie, son diagnostic et son traitement. Les activités et les progrès réalisés dans le cadre du projet ont également fait parler d'eux sur les réseaux sociaux.

En améliorant le traitement empirique actuel de l'AK à l'aide du PHMB, ODAK compte renforcer la biodisponibilité du produit au niveau de la surface de l'œil et ainsi son coefficient thérapeutique. Les futures gouttes oculaires devraient limiter les effets secondaires et éviter l'hospitalisation et la chirurgie.

Informations connexes

Mots-clés

Infection oculaire, lentilles de contact, Acanthamoeba keratitis, polyhexaméthylène, PHMB, goutte ophtalmique