Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

De nouveaux pièges pour lutter contre les moustiques vecteurs du paludisme

Une initiative de l'UE a soutenu le développement de la boîte à outils la plus complète à ce jour pour lutter contre le tristement célèbre moustique vecteur du paludisme.
De nouveaux pièges pour lutter contre les moustiques vecteurs du paludisme
Le paludisme touche 300 millions de personnes dans le monde chaque année. Il s'agit d'une menace majeure pour la santé publique et un fardeau économique, en particulier pour les sociétés dont les ressources sont limitées. Le projet MCD (A low cost mosquito contamination device for sustainable malaria mosquito control), financé par l'UE, a entrepris de développer des pièges à moustiques (MCD) à bas coût pour répondre aux problèmes liés aux outils de contrôle des moustiques, qui sont inefficaces à cause de la résistance chimique.

Pour attirer et éliminer les moustiques vecteurs du paludisme, les partenaires du projet ont développé trois prototypes de MCD: Eave Tube, Smart Patch et un dispositif Outdoor pour moustiques en quête de victime en extérieur. Les Eave Tubes exploitent la préférence des moustiques africains vecteurs du paludisme à pénétrer par les corniches de toit (l'espace entre le toit et les murs). Un flux d'air passe au travers du tube, attirant les moustiques avec les odeurs humaines venant de l'intérieur de la maison. Les moustiques sont bloqués et tués par un grillage traité avec des insecticides spéciaux sous forme de poudre lorsqu'ils essaient d'entrer dans la maison par le tube.

Le second MCD consiste en un maillage traité qui peut être placé de manière stratégique au-dessus d'une moustiquaire de lit. Les moustiques vecteurs du paludisme ont tendance à se diriger vers le plafond d'une moustiquaire de lit directement au-dessus du torse et de la tête de la personne qui dort. Le Smart Patch permet d'appliquer de nouveaux produits chimiques à un point source sûr pour tuer les vecteurs du paludisme résistants.

Les MCD en extérieur sont de petits appareils portables que l'on peut placer à proximité de maisons ou d'abris pour le bétail afin de tirer profit des odeurs émises depuis ces sources. Il permet de minimiser l'exposition humaine aux piqûres de moustique en extérieur.

Les résultats généraux de ces dispositifs sont encourageants. La couverture Eave Tube atteignait 79 % à Mngeta dans le sud de la Tanzanie, où près de 10 000 habitats ont reçu une protection contre les moustiques vecteurs de la malaria. Ils permettent une intervention efficace à bas coût qui peut être intégrée dans des programmes de contrôle du vecteur du paludisme. Les Smart Patches sont prometteurs en tant qu'outil économique, améliorant les taux d'élimination des moustiques de 50 % avec des quantités minimales d'insecticide. Les recherches sur les MCD en extérieur montrent que des dispositifs autonomes qui ne nécessitent pas d'électricité peuvent attirer et tuer les moustiques vecteurs du paludisme avec succès.

Les technologies bon marché et faciles à utiliser du projet MCD sont un complément efficace aux outils actuels de contrôle du vecteur. Elles peuvent également être déployées dans des régions où il n'y a pas de sources d'énergie ou de grandes infrastructures disponibles pour faire face aux problèmes de santé humaine graves causés par le paludisme.

Informations connexes

Mots-clés

Moustique vecteur du paludisme, MCD, piège à moustiques, contrôle des moustiques