Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Des capteurs pour optimiser la qualité de l'eau dans les réseaux d'approvisionnement

L'accès à une eau potable de qualité est une exigence fondamentale de la Directive européenne sur l'eau potable. Dans le but d'améliorer la gestion du réseau européen d'approvisionnement en eau, une initiative de l'UE a développé une sonde innovante basée sur des capteurs microélectroniques.
Des capteurs pour optimiser la qualité de l'eau dans les réseaux d'approvisionnement
Pour la planification et l'exploitation, le secteur de l'eau fait une utilisation généralisée des technologies de l'information et de la communication. Il doit cependant se conformer à une législation, des règles de sécurité et des exigences environnementales de plus en plus strictes, tout en devant composer avec une infrastructure vieillissante.

Il en résulte une demande croissante pour des solutions de gestion en temps réel de l'eau. Mais les techniques concernées ne satisfont pas complètement les exigences du secteur de l'eau en matière d'analyse, de contrôle et de gestion de l'eau. Les lacunes des sondes conventionnelles sont, entre autres, une consommation énergétique excessive, la fragilité, une maintenance lourde, un manque d'exactitude et la fuite d'électrolyte. D'autre part, il est nécessaire de les calibrer manuellement dans un laboratoire. Ces inconvénients techniques rendent très difficile et coûteuse la mise en place de grilles de capteurs.

Le projet WIDESENS (Water network sensors for widespread use), financé par l'UE, a cherché à surmonter ces difficultés en développant des grilles de capteurs bon marché, pouvant être déployées dans des secteurs isolés.

Les partenaires du projet ont développé, mis en œuvre et testé une sonde multiparamétrique à base de capteurs non conventionnels qui sera économiquement viable pour une utilisation généralisée dans les réseaux d'eau. Ils ont construit trois prototypes fonctionnels qui ont été validés dans le réseau d'eau potable d'une ville espagnole.

Pour évaluer la qualité de l'eau, la sonde mesure le pH, la conductivité, la biofouling, le potentiel redox et le chlore. Elle mesure également la pression pour évaluer la qualité du service et détecter les fuites. Cette sonde peu coûteuse et économe en énergie est facile à installer et nécessite peu d'entretien.

L'équipe de WIDESENS a également développé un système de télécommunications filaires et sans fil, ainsi qu'un logiciel d'acquisition et de traitement des données.

Les installations hydrauliques et les autorités dans ce domaine devraient bénéficier des résultats du projet WIDESENS. En plus d'améliorer les processus de gestion de l'eau, les techniques développées garantiront une eau plus sûre pour les consommateurs et réduiront l'impact sur l'environnement grâce à une chloration réduite et une meilleure conservation de l'eau.

Informations connexes

Mots-clés

Eau potable, WIDESENS, capteurs de réseau d'eau, sonde multiparamétrique