Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Un mode de vie sain réduit le risque de démence

Un programme santé-esprit novateur combinant une intervention dans le mode de vie, un profilage en ligne et une expertise clinique peut aider à empêcher ou à retarder l'apparition de la démence.
Un mode de vie sain réduit le risque de démence
La démence est un terme général décrivant une diminution de la mémoire ou des fonctions cognitives au-delà de ce que l'on doit attendre d'un vieillissement normal. Même si les facteurs de risques comme la génétique ne peuvent pas être inversés, les facteurs de style de vie qui contribuent à la démence, tels que l'inactivité physique et une mauvaise alimentation, peuvent être modifiés.

Le projet IN-MINDD (Innovative midlife intervention for dementia deterrence), financé par l'UE, a réussi à sensibiliser le public et a développé des programmes pour la prévention de la démence via l'adoption d'un style de vie sain.

IN-MINDD a proposé un outil en ligne qui produit un profil de facteurs de risque de démence avancé et donne un score de mode de vie pour la santé du cerveau (LIBRA) pour les personnes âgées entre 40 et 60 ans. Le modèle LIBRA a été validé sur une grande base de données de population. En touchant les futurs patients potentiels lorsqu'ils sont encore dans la quarantaine, IN-MINDD vise à les aider à adopter des changements de style de vie pour réduire leur risque de développer de la démence.

En collaboration avec des experts cliniques et dans un environnement d'aide en ligne, les informations générées par les utilisateurs étaient utilisées pour tester le profileur en ligne dans des essais comparatifs randomisés dans quatre pays de l'UE. De façon importante, IN-MINDD a diffusé l'information, via les réseaux sociaux, sur les facteurs à risques modifiables et les mesures préventives qui pourraient réduire l'apparition de la démence plus tard dans la vie.

Dans le monde entier, les coûts sociaux et économiques associés à la démence sont estimés à plus de 800 milliards de dollars américains. Réduire ces coûts aurait un impact significatif sur les soins de santé, en particulier dans les sociétés vieillissantes. Les changements de style de vie recommandée par IN-MINDD pourraient aussi influencer d'autres affections liées au style de vie comme les maladies cardiaques.

Informations connexes

Mots-clés

Modes de vie sain, démence, IN-MINDD, modèle LIBRA, essais contrôlés randomisés